La Une | Vendredi 1 août 2014 | Dernière mise à jour 00:30
Après Suisse - France (2-5)

Deschamps: «C’est vrai que nous sommes très efficaces»

Par François Ruffieux, Salvadord. Mis à jour le 21.06.2014 6 Commentaires

Morceaux choisis de la conférence de presse de Didier Deschamps, le sélectionneur tricolore, au lendemain de la victoire de la France sur la Suisse.

Le sélectionneur français lors d'une conférence de presse à la veille du match contre la Suisse, le 19 juin.

Le sélectionneur français lors d'une conférence de presse à la veille du match contre la Suisse, le 19 juin.
Image: Keystone

Galerie photo

La Nati au Brésil

La Nati au Brésil
Suivez le parcours des joueurs suisses au Mondial en images.

Articles en relation

Partager & Commenter

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«C’est une très bonne soirée pour nous». Sélectionneur d’une équipe de France qui commence à faire peur, Didier Deschamps ne s’emportait guère après la victoire fleuve contre la Suisse (5-2). L’homme a trop d’expérience pour laisser vagabonder ses idées.

«Je n’ai pas envie de freiner ce qu’il y autour de l’équipe (ndlr: l’enthousiasme renaissant du public tricolore), soulignait-il lors de la conférence de presse, dans les entrailles de l’Arena Fonte Nova. Mais en interne on ne s’enflamme pas. On a mis la Suisse en difficulté avec un gros pressing au milieu et des attaques rapides qui lui ont fait mal. Avec 6 points et 8 buts inscrits en deux matches, c’est vrai que nous sommes très efficaces. Mais il faut maintenant assurer notre première place».

Egalement prompts à rêver, les suiveurs de l’Hexagone posaient naturellement la question d’une France désormais parmi les favorites pour le titre. «Il ne faut pas se voir plus beau qu’on est, nuançait alors Deschamps. D’autres équipes sont performantes. Qui aurait pensé que le Costa Rica se qualifierait ainsi? Avez-vous vu le match Pays-Bas - Australie? Il n’y avait pas une si grande différence. Et puis, dès les 8es de finale, on entre dans une autre compétition». Que Benzema - naturellement désigné homme du match par la FIFA - pourrait bien marquer de son empreinte. «Il confirme qu’il est en très grande forme. Il est bien sur le plan athlétique et démontre une joie de vivre qui fait plaisir à voir. C’est un joueur de top niveau mondial. Pour nous, il est très important».

Tactiquement, le positionnement de Benzema sur le côté - titularisé pour Griezmann, Giroud avait pris place au centre - a représenté un véritable atout dans le contexte de ce match. «Il a profité des espaces laissés à droite, le côté par lequel les Suisses attaquent le plus», notait ainsi Didier Deschamps. Benzema buteur, passeur, généreux et brillant. Le compte était bon pour des Suisses tout simplement dépassés. Deschamps perçoit-il dans le vestiaire les mêmes ondes positives que lors de l’épopée 1998, qui avait conduit la France au titre de championne du monde? «On ne peut pas comparer. Chaque vestiaire est différent. J’ai un groupe appliqué, concentré dans le travail qu’il y a à faire. On sent une force qui se dégage. Nous sommes compétitifs. L’équipe vient de passer un bon test. Mais il y en aura d’autres».

Enfin, au sujet de cette Coupe du monde riche en buts, le sélectionneur français se montrait forcément réjoui: «C’est ouvert, avec beaucoup de rythme et d’intensité, malgré la chaleur. Au stade ou devant leur TV, les gens voient du spectacle».

(24 heures)

Créé: 21.06.2014, 13h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

6 Commentaires

Silvio Vaspoliso

21.06.2014, 17:42 Heures
Signaler un abus 23 Recommandation 16

Surtout pour lever le pieds a plus de 1,60 et blesser un joueur gravement.... Alors là ils sont efficaces. Ont va les entendre pendant 10 ans les coqs sportifs .... Le cop le seul animal capable de chanter en ayant les pates dans la m.r.d.. Répondre


Alex Corton

21.06.2014, 16:55 Heures
Signaler un abus 21 Recommandation 19

Ils sont surtout tombés sur des équipes nulles, ils vont bientôt avoir l'occasion de moins pavoiser.. Répondre



Tableau final