Bernie Constantin enterrera les Rolling Stones

MusiqueSamedi, Sion fête la musique et son bad boy cantonal, 70 ans dont 56 au service du rock.

Bernie Constantin descend de sa montagne samedi, pour un concert gratuit à la place du Scex à Sion (17h)

Bernie Constantin descend de sa montagne samedi, pour un concert gratuit à la place du Scex à Sion (17h) Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Noël, on y installe la crèche. Au printemps, c’est Bernie qui fait le petit Jésus. Samedi à Sion, la place du Scex accueille la scène où Constantin (le vrai, le seul, pas l’autre) fêtera ses 70 balais avec un jour d’avance. Moins rose et vierge que l’enfant divin mais tout autant élevé au souffle du bœuf, celui qu’on tape entre potes quand la nuit se prolonge et que l’ambiance s’encanaille. «Mais j’ai calmé les pétards, prévient tout de suite le rescapé d’un méchant AVC en automne 2013. Ça ne m’aidait pas à me rappeler des paroles, moi qui ai toujours eu une excellente mémoire.»

Avec prompteur, donc, mais sans triche, le chanteur visitera à l’œil une œuvre de peu d’albums mais de beaucoup d’années. «J’avais 14 ans quand j’ai monté mon premier groupe, les Anges blancs!» Depuis, le natif d’Ayent a laissé à la nation reconnaissante une incongruité exotico-alpine (Switzerland Reggae, 50 000 ventes suisses en 1982), chanté les tétons de Lola Berlingo, dédié au Cervin un opéra rock, sillonné les routes en corsaire inoffensif à la voix grave. «Je chante mieux qu’avant, juge-t-il. Je fais moins le dindon.»

A 70 ans, Constantin cuve toujours le virus du rock, celui qui le pousse sur scène. «Je ne me pose pas de question. Tant que je peux, je joue. Mon dernier album l’an passé (ndlr: Easy Bang Bang, distr. Disques Office) a reçu de bonnes critiques, il revient à des racines rock’n’roll et à des riffs de guitare, ça donne envie de le jouer live — même si mon bassiste à l’âge de mon fils! Et puis, les Rolling Stones sont plus vieux que moi et ils continuent de jouer. Alors pourquoi j’arrêterais?»

(24 heures)

Créé: 14.06.2017, 16h08

Infos

Sion, place du Scex
samedi 17 juin (17 h)
Entrée libre

www.bernieconstantin.com

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Swiss veut la retraite des pilotes à 62?ans
(Image: Bénédicte) Plus...