Les Hivernales chaufferont le pavé de février

FestivalLe rendez-vous nyonnais, largement gratuit, ajoute trois lieux de musique à son panier garni.

Les Hivernales de Nyon (ici en 2010)
Image: Alain Rouèche

Les Hivernales de Nyon (ici en 2010) Image: Alain Rouèche

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bien arrimées à un succès populaire qui leur autorise à présenter déjà leur huitième édition, les Hivernales prévoient d’arroser Nyon d'une quarantaine d’artistes, du 23 au 26 février. Le festival fait même le pari d’ajouter trois lieux à son offre musicale, portant à douze (dont neuf gratuites) le nombre de ses scènes, dont les principales se répartissent entre la salle communale et l’Usine à Gaz.

Urbaines jusqu’au sommet de la casquette, les Hivernales touillent le creuset de l’electro-rock, du rap et des incalculables modulations entre ces deux frontières. Les «têtes d’affiche» de ce panorama de la pop en 2017 reflètent la fragilité et la fugacité des tendances, mais devraient réunir leur public: Kery James, rappeur français dans la catégorie du militantisme black, Puggy, pop belge bien brossée, Akua Naru, Américaine au flow assuré et au timbre soul, MØme, pop chill out marquée du sceau des Inrockuptibles,Yuksek, évidemment, tricoteur de remix electro à l’efficacité éprouvée. Et Superpoze, son cadet en âge et en sons, mais œuvrant dans la même ligue hautement énergisante.

Mais comme son grand frère Paléo, le festival d’hiver de Nyon vaut surtout pour son potentiel à la flânerie curieuse. Entre les bars, les petits clubs et les bords du lac (voire même le centre Manor Chavannes pour une silent party d’apéritif, le 3 février), les Hivernales proposent leur lot de groupes à tester en live, au fil des quatre jours du festival. (24 heures)

Créé: 10.01.2017, 11h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...