Un passionné de montagne sonde l'âme du Salève

Evasion Dominique Ernst sort un nouvel ouvrage sur la montagne surplombant Genève. Il revient sur les aventures de ses riverains.

Dominique Ernst Auteur de l'ouvrage « Le Salève. Des histoires et des hommes ».

Dominique Ernst Auteur de l'ouvrage « Le Salève. Des histoires et des hommes ». Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après Le Salève. Ses histoires, ses légendes (Ed. Slatkine), Dominique Ernst se penche sur les liens étroits entre les hommes et la montagne voisine. Explications.

Dominique Ernst, quelle est la base de votre nouvel ouvrage?

Je suis passé du monde des légendes au réel. Ce livre, Le Salève. Des histoires et des hommes (ed. Slatkine) s’appuie sur les archives de la presse genevoise et haut-savoyarde, de 1830 à 1960 environ. Des cartes postales rares appartenant à des collectionneurs servent d’illustration. Toutes les anecdotes sont authentiques même si certaines sont assez étonnantes.

Comme?

A la fin du XIXe, la rage sévit encore dans la région. A Vovray-en-Bornes, un père et son fils en meurent. Puis, la mère, Céline Lugaz, tombe malade. Pasteur vient de découvrir le vaccin contre la rage. Le village se cotise donc pour payer le train à cette habitante, qui se rend à Paris. Là, il semblerait que ses charmes n’aient pas laissé indifférent Louis Pasteur. Il la prend en photo, la promène dans le parc et lui aurait même offert le traitement.

Au fil des pages, comme le veut le titre, on découvre les liens entre le Salève et les hommes.

En effet. Que ce soit à travers l’activité touristique intense à une époque, l’exploitation des carrières ou la contrebande. On comprend aussi très bien le surnom de «montagne des Genevois».

Et donc, pourquoi ce surnom?

Par exemple quand les industriels genevois, les frères Dufaux, inventent leur motosacoche, ils prouvent son efficacité en montant au Salève. De même, les savants genevois qui inventent de nouveaux explosifs effectuaient eux aussi leurs tests au Salève. (24 heures)

Créé: 02.12.2015, 10h15

Articles en relation

Perdue dans la neige, elle est sauvée in extremis

Randonnée au Salève Une Carougeoise se retrouve coincée au Salève. Son portable se décharge mais son mari finit par la retrouver. Plus...

Le loup repéré sur la montagne des Genevois

SALÈVE Le prédateur a été photographié fin mars à de multiples reprises par des caméras automatiques de l'Ecole d'ingénieurs de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...