Quand les Beatles étaient dans son viseur

50 ans de Love Me DoGalerie et vidéoEn 1964, le photographe Harry Benson a capturé l’explosion du groupe. Il raconte.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a 50 ans aujourd’hui sortait en Angleterre Love Me Do, le premier single des Beatles, qui allait allumer la mèche de dix années d’un succès inégalé. Dans la «Beatlemania» qui s’en est suivie, le photographe Harry Benson a bénéficé d’une position privilégiée.

«Accepté» des quatre de Liverpool, il les as suivi de 1964 à 1966, de leur première visite parisienne au mariage de George Harrison, en passant par le triomphe américain, médias en extase et fans en pleurs. Un beau livre de Taschen témoigne de ces années de feu: Beatles On the Road.

«Au début, travailler avec les Beatles m’a emmerdé, prévient Benson, rencontré dans le Taschen Shop de Hambourg. Je devais partir en Afrique couvrir ce que j’appelais un sujet «sérieux». Le soir avant mon départ, le rédacteur en chef du Daily Express me téléphone. «Ton voyage est annulé. Tu vas à Paris avec les Beatles!». Lire l'article en entier dans notre édition du journal de samedi.

(Créé: 05.10.2012, 16h22)

Mots-clés

Articles en relation

Il y a 50 ans, les Beatles lançaient «Love Me Do»

anniversaire Le 5 octobre 1962 sortait en Grande-Bretagne le tout premier single des Beatles. Il se classa 17e du hit-parade britannique, premier succès d'une longue série avant la séparation du groupe en 1970. Plus...

En grand format sur notre portail vidéo

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.