Programme Commun tissera ses ponts à travers la création contemporaine

ScèneCastellucci, Macaigne, Rimini Protokoll, Rau, Jobin,... Le festival organisé par Vidy et l'Arsenic alignera 16 spectacles durant 10 jours. Entre pointures et relève.

Vincent Baudriller et Sandrine Kuster (à g. et à dr.) ont dévoilé, ce matin, le menu de la troisième édition du festival Programme Commun, en compagnie des représentants des institutions partenaires qui accueilleront des spectacles: Philippe Saire, du Théâtre Sévelin 36, Lionel Baier, de l'Ecal, Frédéric Plazy, de la Manufacture, et Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse.

Vincent Baudriller et Sandrine Kuster (à g. et à dr.) ont dévoilé, ce matin, le menu de la troisième édition du festival Programme Commun, en compagnie des représentants des institutions partenaires qui accueilleront des spectacles: Philippe Saire, du Théâtre Sévelin 36, Lionel Baier, de l'Ecal, Frédéric Plazy, de la Manufacture, et Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y aura des pointures internationales: Romeo Castellucci, avec sa prochaine création De la démocratie en Amérique, librement inspiré de Tocqueville, le Suisse Milo Rau – qui poursuivra, dans Les 120 journées de Sodome, son nouveau cycle autour du pouvoir et des limites de la représentation – ou encore l’enfant terrible de la scène française Vincent Macaigne et Stefan Kaegi, chantre suisse du nouveau théâtre documentaire. Avec leurs créations récemment produites à Vidy, tous les deux seront de retour à Lausanne. A l’instar du chorégraphe Gilles Jobin qui présentera un duo et, surtout, Womb, un étrange objet artistique entre danse et cinéma 3D.

À côté de ces grands noms de la scène contemporaine, la 3e édition de Programme Commun – le rendez-vous artistique printanier imaginé par Vincent Baudriller et Sandrine Kuster, directeurs de Vidy et de l’Arsenic – permettra au public de (re)découvrir des créateurs de toutes les régions du pays, du 23 mars au 2 avril. «Donner de la visibilité aux artistes que nous défendons dans nos différents théâtres et montrer la vitalité de la scène suisse constituent précisément nos buts. Programme Commun attire jusqu’à 140 professionnels», ont rappelé, ce mardi face à la presse, les organisateurs.

Hasard du calendrier, seulement deux premières, contre 6 l’an dernier, seront dévoilées durant la manifestation. Celle des artistes du cru Guillaume Béguin – qui s’attaque à Macbeth de Shakespeare, avec Où en est la nuit? – et Yasmine Hugonnet, Se sentir vivant. Aucune baisse de vitalité artistique, rassure Sandrine Kuster. «Nous programmons de nombreuses productions ou coproductions créées récemment.» Le public pourra, ainsi, apprécier la nouvelle performance du Zurichois Phil Hayes, le travail récent de Malika Khatir et Fiamma Camesi, comédiennes habituées de l’Arsenic, ou celui de la chorégraphe Antonija Livingstone développé avec la scénographe Nadia Lauro.

Cette année, les dates de Programme Commun croisent à nouveau celles du festival de danse Les Printemps de Sévelin. L’occasion, pour son directeur Philippe Saire, de présenter sa dernière pièce, Cut, mais aussi Moto-Cross, création de la Française Maud le Pladec et Otolithes, signé par la Tessinoise Lorena Dozio. A noter, encore, la présence à l’Arsenic de Daniel Léveillé, avec Solitudes solo, et la venue, du côté de l’ECAL, du Bâlois Boris Nikitin avec un portrait croisé d’Hamlet et du performeur excentrique Julian Meding. Le collectif Gremaud/Pavillon/Schick ajoutera, quant à lui, 5 minutes supplémentaires à son projet évolutif X minutes. «Cette nouvelle édition sera encore une fois l'occasion de faire circuler nos publics entre différents lieux et des recherches artistiques variées», s'est réjoui Vincent Baudriller. (24 heures)

Créé: 24.01.2017, 16h53

Articles en relation

Vidy garde le cap d’un théâtre ouvert sur le monde

Scènes Vincent Baudriller a levé le voile, hier, sur la première partie de la saison 2016/2017 du théâtre lausannois. Survol. Plus...

Le cracheur de feu sait régler le radiateur

Portrait Vincent Baudriller, directeur du Théâtre de Vidy. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Stratégie énergétique 2050, nouvelle cuisine suisse
(Image: Valott) Plus...