Les taupes de Quesne plongent Vidy dans les tréfonds de l’humanité

CritiqueLausanne accueille «La Nuit des taupes», un spectacle rock et hors norme, philosophique et ethnographique. Un must!

Sept taupes géantes (dé)font leur monde, théâtralisé à Vidy.

Sept taupes géantes (dé)font leur monde, théâtralisé à Vidy. Image: Martin Argyroglo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Welcome to Caveland! Le sous-titre de la dernière création du scénographe, auteur et metteur en scène français Philippe Quesne, que le public de l'Arsenic connaît bien, annonce la couleur: bienvenue au pays des cavernes! Jusqu’à samedi à Vidy, La Nuit des taupes plonge le public dans un territoire obscur où règnent stalactites et amas de terre, dans une grotte de carton-pâte et de sacs plastiques qui évoque Platon (et son allégorie de la caverne) autant que Nietzsche l’arpenteur. Avec, dans le rôle-titre, une microcommunauté composée de sept taupes quasi muettes – des comédiens encombrés d’impressionnants costumes en peluche et aux griffes acérées – qui creusent, déplacent des rochers, jouent de la musique, s’entraident, se reproduisent, s’initient à l’art,…

La taupe est un animal habituellement solitaire. Quesne l’anthropomorphe en a fait un être sociabilisé, le représentant d’une drôle d’espèce troglodyte qui évolue entre ombre et lumière. Pour le meilleur et pour le pire. A l’instar du rat et de l’ours philosophes qu’avaient imaginés les artistes suisses Fischli & Weiss dans leur conte philosophique Le droit chemin, les bestioles de Quesne réussissent à embrasser toutes les contradictions de notre société. Qui manipule autant qu’elle est manipulée. Qui s’invente des mondes et malmène celui qui l’héberge. Qui imagine des fictions mais perd facilement le contrôle de ses histoires.

Pas question d’en dire plus! Ce serait risquer de déflorer le fil ténu d’une «intrigue» qui réussit, durant 90 minutes, à captiver son public, littéralement suspendu aux gestes maladroits de ces bêtes pataudes. Car La Nuit des taupes est un spectacle-installation qui se visite plus qu’il ne se raconte, un OVNI scénique et régressif qui se déploie telle une fascinante métaphore de la condition humaine et de l’évolution de notre civilisation. Entre passé, présent, futur. Avec humour et dans une ambiance totalement… underground. A Vidy, tous les publics pourront aller à la rencontre des taupes géantes. Philippe Quesne décline son spectacle dans une version adaptée au jeune public.

Lausanne, Théâtre de Vidy La Nuit des taupes, dès 11 ans: me 7 déc., ve 9 et sa 10 (20 h), je 8 (19 h). L’après-midi des taupes, dès 6 ans: je 8 (14 h 15), sa 10 (16 h) Rés.: 021 619 45 45 www.vidy.ch (24 heures)

Créé: 06.12.2016, 09h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La vague vintage qui déferle n'épargne pas l'électronique de loisir. Du mythique téléphone portable Nokia 3310, réédité en version modifiée, à la console de jeux NES, que Nintendo a ressortie l'an dernier, en passant par le Polaroid, les gadgets cultes de «l'époque» se multiplient et s'arrachent.
(Image: Bénédicte) Plus...