Aquatis coûtera plus cher mais le projet tient l'eau

LausanneLe groupe Boas qui construit la Cité de l’eau à Vennes se bat pour éviter d’éclater le budget.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Immanquable aux yeux des pendulaires empruntant la route de Berne, le bâtiment d’Aquatis, qui scintille de ses 100 000 disques métalliques, prendra véritablement vie le 30 juin prochain. Telle est la date désormais prévue pour l’inauguration de ce qui sera le plus grand ensemble d’aquariums et de vivariums de Suisse.

Réalisée par le groupe Boas, cette Cité de l’eau douce aurait dû ouvrir ses portes cet automne. L’intégration du Vivarium de Lausanne notamment a nécessité un réajustement du calendrier. Ce n’est pas le plus grand souci de Bernard Russi, PDG de Boas.

En abandonnant certains de ses projets immobiliers et licenciant quinze employés («24 heures» d’hier), le groupe a malgré lui jeté un doute sur le financement d’Aquatis et son achèvement dans le délai annoncé. «Nous ne pouvons pas investir partout. Aquatis prend beaucoup de ressources», déclarait mercredi le patron dans nos colonnes.

Rappelons que cette mégaréalisation est budgétisée à 80 millions si l’on englobe l’hôtel qui lui est lié, terminé et ouvert depuis l’an dernier. La galette des aquariums et des vivariums et son contenu en pèsent une cinquantaine.

Le bâtiment est construit. Ne reste plus que… le reste. Bernard Russi se bat pour limiter un inéluctable dépassement de la dépense résultant de l’évolution du projet. «On sait que le budget sera dépassé, indique-t-il, mais si c’est de dix millions alors je ne suis pas d’accord.» Les travaux auraient été ralentis pour éviter l’accumulation d’heures supplémentaires. «Il n’y a pas de raison que l’ouverture prévue pour le 30 juin soit retardée, déclare le patron. A moins qu’on ne parvienne pas à faire des économies. Cela, je ne le négocie pas. C’est moi qui mets les pieds au mur, je ne suis pas d’accord avec certains dépassements.»

La réalisation d’Aquatis est complexe. De plus, elle ne peut s’inspirer d’aucun modèle existant. Bernard Russi: «Le problème en pareille situation, c’est qu’il y a beaucoup de «y’a qu’à». Certains abusent et profitent de faire n’importe quoi comme facture.» A croire des proches du terrain, certaines factures resteraient impayées ou traîneraient. «Quand on est d’accord on paie rubis sur l’ongle, dans les trente jours, dément le boss. J’ai encore sorti un million l’autre jour.»

Bernard Russi ne cache pas que la manière de réaliser Aquatis a suscité quelque acrimonie. «Nous avons eu des problèmes avec des gens que nous avons mis de côté, explique-t-il. Le fait que toute la mise en scène ait été adjugée à un groupe français n’a pas plu à certains. Nous avons serré les boulons. Nous travaillons désormais avec des gens qui sont d’excellents professionnels, comme Madame Angélique Vallée-Sygut, qui fut cheffe de projet au Musée océanographique de Monaco. C’est une scientifique qui ne laisse rien passer.»

Reste à compléter le financement, initialement fixé à 15 millions, pour la Fondation Aquatis. Cette entité vient en appui du projet pour le mettre en valeur. Là aussi, on sait qu’il en faudra davantage. Elle a bénéficié d’un prêt relais sans intérêt de 10 millions accordé par les pouvoirs publics. Un événement sera organisé en décembre pour sensibiliser les donateurs. (24 heures)

Créé: 03.11.2016, 19h35

Articles en relation

Le dragon de Komodo s'est fait la malle!

Lausanne La bestiole, particulièrement dangereuse, a faussé compagnie à ses gardiens mardi après-midi au Vivarium. Elle a été récupérée en lisière de forêt. Plus...

L’ex-directeur du Vivarium a lâché Aquatis

Lausanne Engagé pour contribuer à la conception de la Cité de l’eau douce, à Vennes, Michel Ansermet a démissionné. Plus...

Aquatis, la cité de l'eau douce, émerge à Vennes

Titanesque Le plus grand aquarium-vivarium de Suisse ouvre ce printemps. Visite guidée du chantier avec la directrice. Plus...

Des petites raies sont nées à Aquatis

Lausanne A la surprise du personnel de l'aquarium, trois bébés tachetés sont nés mardi. Les petits et leur mère vont bien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Angela Merkel lève son opposition au mariage gay, paru le 28 juin
(Image: Bénédicte?) Plus...