Honda est victime d'un «rançongiciel»

Industrie automobileLe groupe a découvert dimanche que le système informatique de contrôle de la production d'une usine ne répondait plus.

D'autres usines de Honda ont aussi pu être touchées à l'étranger.

D'autres usines de Honda ont aussi pu être touchées à l'étranger. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le constructeur d'automobiles japonais Honda Motor a indiqué mercredi avoir dû stopper temporairement la production dans une de ses usines japonaises à cause d'un rançongiciel similaire à celui ayant sévi mondialement le mois dernier. Les équipements ont été arrêtés lundi et remis en service mardi sur le site de Sayam,a au nord de Tokyo.

Le groupe avait découvert dimanche que le système informatique de contrôle de la production de cette usine ne répondait plus, et était infecté par le virus WannaCry qui crypte les fichiers et les rend inaccessibles, en théorie jusqu'à ce que soit payée une rançon.

L'usine de Sayama assemble environ 1000 véhicules par jour. D'autres usines de Honda ont aussi pu être touchées à l'étranger, mais aucun dysfonctionnement n'a pour l'heure été constaté, a précisé à l'AFP une porte-parole du groupe. «Nous sommes en train de réaliser des vérifications détaillées», a-t-elle dit.

Attaque «sans précédent»

Quelque 200'000 ordinateurs disséminés dans au moins 150 pays ont été touchés en mai par une attaque informatique «sans précédent» à travers une faille du système d'exploitation Windows, affectant le fonctionnement de nombreuses entreprises et organisations.

Des usines des constructeurs d'automobiles Renault et Nissan figuraient notamment parmi les victimes. Au Japon, auraient été affectés 2000 PC d'environ 600 entreprises, selon les médias locaux. (afp/nxp)

Créé: 21.06.2017, 10h42

Articles en relation

Ce virus qui vous prend en otage

Internet Un logiciel malveillant infecte votre ordinateur et prend vos fichiers en otage jusqu'au paiement d'une rançon. Plus...

Washington dément avoir payé une rançon

Iran / USA Les 400 millions de dollars en liquide fournis à Téhéran correspondent au règlement d'une dette, assure l'administration. Plus...

Seulement 200 infections en Suisse

Cyberattaque mondiale Le logiciel malveillant qui a frappé plus de 200'000 cibles le weekend dernier, a peu touché les adresses IP helvétiques. Plus...

Une cyberattaque «de portée mondiale» a eu lieu

Internet Des hôpitaux britanniques et des entreprises espagnoles ont été visées par une attaque virtuelle de grande ampleur, vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...