La Suisse a perdu 360 milliards de francs d'un coup

Taux plancher abandonnéLa décision de la BNS d'abandonner le taux plancher du franc par rapport à l'euro a eu pour conséquence une énorme perte financière.

Environ 360 milliards de francs se sont envolés en quelques secondes, selon le <i>Blick</i>.

Environ 360 milliards de francs se sont envolés en quelques secondes, selon le Blick. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jusqu'ici la Suisse était l'un des pays les plus riches du monde, avec 784 milliards de francs d'avoirs nets (chiffres de septembre 2014). Mais la situation a changé. En effet, avec la décision de la Banque nationale suisse d'abandonner le taux plancher de 1,20 franc pour un euro, la fortune helvétique ne s'élève plus qu'à 420 milliards. Environ 360 milliards de francs se sont envolés en quelques secondes!

C'est le Blick qui a pris sa calculette pour arriver à ce résultat dans son édition du mercredi 21 janvier. Le quotidien s'est livré également à une comparaison. Ces 360 milliards représentent la somme totale des salaires des Suisses en une année!

Cette perte touchera essentiellement la BNS elle-même qui se retrouvera avec 60 milliards de moins dans ses caisses. Les caisses de pension perdront, elles aussi, 20 milliards. Les autres concernés sont les 10% des plus riches ménages du pays, selon le journal alémanique.

Spéculations

Si la BNS avait abaissé son taux plancher à 1,10 franc pour un euro, les pertes auraient été plus petites et les dégâts moins grands. Mais le patron de la Banque nationale Thomas Jordan a expliqué dans la presse dominicale qu'une telle démarche n'était pas tenable et qu'elle aurait favorisé les spéculations des marchés.

Rappelons que la BNS a pris les marchés par surprise jeudi dernier 15 janvier en annonçant l'abandon de ce taux, ce qui a fait bondir le franc face à la devise européenne et entraîné une chute des titres des grands groupes helvétiques, dont les exportations risquent de souffrir.

(nxp)

Créé: 21.01.2015, 08h18

Articles en relation

Mieux comprendre l'abolition du taux plancher

Politique monétaire Le 15 janvier, la BNS a renoncé au taux plancher de 1,20 franc pour 1 euro. Les clés pour saisir les enjeux de cette décision avec l'économiste vaudois Samuel Bendahan. Plus...

Fin du taux plancher: le directeur de la BNS s'explique

Politique monétaire Le directeur de la Banque nationale Thomas Jordan revient sur les raisons de l'abandon du taux plancher. Plus...

Les taux de change vont rester volatils

Décision de la BNS Après la décision de la Banque nationale suisse d'abandonner le cours plancher de l'euro jeudi, un professeur d'économie estime que l'incertitude va dominer encore plusieurs jours sur les marchés. Plus...

Krach historique pour la place boursière suisse

Fin du taux plancher En réaction à l’annonce de la BNS, l’indice vedette SMI s’est effondré jeudi, allant jusqu’à baisser de 13,75%. Plus...

La Suisse provoque une tempête financière

Politique monétaire La Banque nationale suisse a bouleversé le marché ce jeudi en supprimant le taux plancher de 1,20 franc pour un euro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...