Barry Callebaut démarre en douceur

ChocolatLe chocolatier industriel zurichois a généré près de 1,9 milliard de francs de chiffre d'affaires au premier trimestre exercice décalé 2016/2017, en hausse de 4,2% sur un an.

Barry Callebaut s'en sort bien par rapport à ses concurrents.

Barry Callebaut s'en sort bien par rapport à ses concurrents. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors que le marché mondial de la confiserie reste en déclin, les divisions du groupe Barry Callebaut ont connu une évolution différenciée.

Pour la période allant de septembre à fin novembre, les volumes écoulés se sont quelque peu tassés (-0,4%) à environ 492'900 tonnes, indique mercredi Barry Callebaut. Une évolution qui reflète l'abandon de contrats peu rentable dans le segment Global Cocoa (-8,6% en volumes).

Exprimées en devises locales, les ventes totales du premier trimestre se sont étoffées de 3,2%. Malgré la chute des quantités, Global Cocoa a augmenté ses revenus de 4,5% (en monnaies locales) à 588 millions de francs.

«Nous avons connu un début stable d'exercice, avec le projet Cocoa Leadership en bonne voie, toutes les régions enregistrant une croissance solide supérieure au marché», souligne le patron Antoine de Saint-Affrique, cité dans le communiqué. La stratégie s'avère être «la bonne recette dans un environnement de marché toujours difficile», ajoute le Français.

Demande mondiale atone

Tandis que le marché mondial de la confiserie reste en déclin, les divisions du groupe ont connu une évolution différenciée. Le segment des clients industriels a vu ses volumes ( 0,4%) et ses revenus ( 0,1% à 1 milliard de francs) stagner. Gourmet & Spécialités en revanche a vu bondir les livraisons ( 14,3%) et le chiffre d'affaires ( 11,8% à 294,5 millions).

Par région, la zone Europe/Moyen-Orient et Afrique a progressé de 3,3% à l'aune des revenus et généré 773 millions de francs, grâce aux spécialités. Les ventes en Asie/Pacifique ont elles grimpé de 10,2% à 93 millions de francs.

Dans les Amériques, la comparaison avec le même trimestre très dynamique un an plus tôt n'est pas favorable. Si les volumes restent stables, les revenus eux se sont détériorés (-0,2% sur un an à 432 millions de francs), suivant les cours des matières premières.

Accélération attendue

Pour l'exercice en cours, Antoine de Saint-Affrique escompte une «accélération» au cours du deuxième semestre. «Nous sommes en bonne voie pour améliorer notre rentabilité dans le segment du cacao», assure-t-il.

Certes, les prix du cacao se sont contractés de 14% au cours des trois premiers mois de l'année fiscale, en raison d'un excédent de l'offre. Mais sur la même période, Barry Callebaut a renforcé son partenariat avec l'américain Mondelez en rachetant des installations pour la production de chocolat en Belgique. Il vient en outre de se lancer dans un projet d'impression 3D de chocolat.

Le groupe zurichois confirme par ailleurs ses objectifs pour 2017/2018. La direction générale table toujours sur une croissance du volume de 4 à 6% et un EBIT supérieur à la croissance du volume en monnaies locales. (ats/nxp)

Créé: 25.01.2017, 08h32

Articles en relation

Les cours du cacao «n'ont pas vocation à s'écrouler»

Chocolat Le directeur général de Barry Callebaut anticipe une stabilisation à des niveaux élevés car la demande reste orientée à la hausse. Plus...

Chiffre d'affaires en hausse pour Barry Callebaut

Zurich Le chocolatier industriel zurichois a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7,8%. Plus...

Barry Callebaut: bénéfice semestriel en recul

Chocolat Le chocolatier industriel zurichois pense toujours que l'année en cours restera difficile du point de vue de la rentabilité Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...