Boeing veut faire voler ses avions avec du tabac

AviationL'avionneur s'associe notamment à South African Airways pour lancer un projet de «kérosène vert» dont l'enjeu est de diminuer l'empreinte carburant du transport aérien.

La compagnie South African Airways (SAA, dont on voit ici un Boeing, est partie prenante du projet.

La compagnie South African Airways (SAA, dont on voit ici un Boeing, est partie prenante du projet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Boeing, South African Airways (SAA) et la société néerlandaise SkyNRG ont annoncé mercredi un projet novateur de production de biokérosène à partir de plants de tabac dont l'usine est implantée en Afrique du Sud.

«Les tests de culture de ces plants, sans nicotine, ont commencé en Afrique du Sud avec une production d'agrocarburant, à partir de petites et grandes exploitations, prévue dans les prochaines années», expliquent le constructeur aéronautique américain, la compagnie aérienne sud-africaine et SkyNRG, spécialisée dans la production de kérosène «vert», dans un communiqué commun.

De nombreux projets et expériences ont vu le jour, portés par les avionneurs et les compagnies, pour produire du biocarburant, comme celui existant entre l'européen Airbus, Air France, le motoriste Safran et le pétrolier Total pour produire du biokérosène issu de canne à sucre. L'enjeu est de diminuer l'empreinte carburant du transport aérien.

Tabac hybride

«En utilisant du tabac hybride, nous pouvons tirer profit de la connaissance des producteurs de tabac en Afrique du Sud pour accroître la récolte d'un agrocarburant commercialisable sans encourager (les gens) à fumer», a par ailleurs commenté Ian Cruickshank, spécialiste des questions environnementales pour le groupe SAA.

Selon lui, cela permettra non seulement de produire un agrocarburant durable mais aussi de mettre en valeur le potentiel économique de la région.

Boeing, qui se présente comme le leader dans le développement de biocarburant, souligne que l'utilisation de kérosène vert, permet de réduire les émissions polluantes des avions de 50 à 80% comparé au pétrole.Les compagnies ont réalisé plus de 1500 vols commerciaux avec du biocarburant depuis que cette ressource a été approuvée en 2011, indique Boeing.

En janvier, Boeing avait annoncé travailler à la production de biokérosène à base de plantes du désert arrosées à l'eau de mer en partenariat avec les Emirats Arabes Unis.

(nxp)

Créé: 06.08.2014, 13h48

Articles en relation

L'US Navy veut transformer l'eau de mer en kérosène

Recherche Des chercheurs ont réussi à transformer de l'eau de mer en carburant. Objectif: permettre à la marine américaine de s'affranchir de la dépendance au pétrole. Plus...

Le roulage des avions sans kérosène, Swiss y pense aussi

Transport aérien Des centaines de milliers de dollars d'économie annuelles par avion. C'est la promesse des industriels qui développent le «green taxiing». Une technologie pour faire rouler les aéronefs sans solliciter les réacteurs que la compagnie helvétique trouve «très intéressante». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La vague vintage qui déferle n'épargne pas l'électronique de loisir. Du mythique téléphone portable Nokia 3310, réédité en version modifiée, à la console de jeux NES, que Nintendo a ressortie l'an dernier, en passant par le Polaroid, les gadgets cultes de «l'époque» se multiplient et s'arrachent.
(Image: Bénédicte) Plus...