Ryanair veut supprimer les bagages en soute

Transport aérienLa dernière idée farfelue de Michael O'Leary, patron de la compagnie aérienne Ryanair, va faire bondir les passagers: il envisage de taxer les bagages en soute jusqu'à ce que ses clients y renoncent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur les compagnies aériennes low cost, nombre de services sont en supplément. Avec une facture qui s'alourdit au gré de ces services. Voyager avec un bagage en soute induit notamment un surcoût.

Or, Ryanair vient d'augmenter de 20 euros (25 francs) les frais pour tout bagage en soute. Une hausse annoncée comme saisonnière dans un premier temps. Le patron de Ryanair, Michael O'Leary avait qualifié cette décision de «logique», car, selon lui, l'été serait la période au cours de laquelle les touristes «sont susceptibles d'avoir plus de bagages» avec eux.

Le provisoire devient définitif

Mais le caractère saisonnier de cette surtaxe vient d'être remis en cause par Michael O'Leary lui-même, qui a déclaré jeudi 1er août lors d'une conférence de presse que cette hausse pourrait être durable et même qu'elle ne serait sans doute pas la dernière: «Nous continuerons à augmenter les tarifs jusqu'à ce que l'on se débarrasse des bagages», a-t-il affirmé.

D'après Michael O'Leary, la compagnie low cost a déjà réussi à réduire de 80% à 19% la proportion de passagers emportant des bagages en soute. Ce qui a permis d'«économiser une fortune», notamment en carburant ou en temps de chargement.

«On ne pourra jamais se débarrasser totalement des bagages mais je serais étonné qu'on ne puisse pas réduire le nombre de passagers ayant des bagages lourds», estime Michael O'Leary.

Des bagages à main payants

Pour les autres bagages, ceux dits à main, qui sont acceptés en cabine, dans les coffres ou au pied des passagers, l'avenir est aussi au payant selon le patron de Ryanair. Des taxes seront appliquées dans un futur encore non défini par la compagnie low cost. «Toutes les compagnies aériennes le feront à l'avenir», se justifie le patron irlandais.

Au rayon des gains, de l'atténuation des coûts, Michael O'Leary n'en est pas à son coup d'essai: suppression des toilettes à bord, taxe sur les passagers en surpoids, voyage debout... Autre économie selon le patron de Ryanair: l'absence de sa compagnie sur les réseaux sociaux (ni page Facebook ni compte Twitter).

La climatisation préservée

Enfin, Ryanair a annoncé que ses pilotes recevraient prochainement une consigne: réaliser des vols plus courts de deux minutes en moyenne. Si les équipages parviennent à atteindre cet objectif, l'économie annuelle de carburant réalisée serait de 100 millions de francs.

Par contre, boutade ou affirmation, Michael O'Leary qu'il existait bien un point sur lequel il ne prendrait pas de risque de s'attirer -une nouvelle fois- les foudres des clients. Les voyageurs peuvent être rassurés... Interrogé sur la possibilité de couper l'air conditionné dans les avions, Michael O'Leary a déclaré «qu'il n'oserait jamais faire cela». (nxp)

Créé: 02.08.2013, 15h14

Articles en relation

Ryanair veut gagner des sièges en supprimant les toilettes

Transport aérien Michael O'Leary, le PDG de la compagnie low-cost irlandaise Ryanair, a un nouveau projet: supprimer trois toilettes sur quatre pour ajouter six sièges dans ses avions afin de rentabiliser davantage les vols. Plus...

Ryanair accusé de faire pression sur ses pilotes

Trafic aérien Suite à des atterrissages d'urgence d'avions Ryanair en Espagne pour cause de réservoirs vides, le syndicat allemand des pilotes Cockpit a assuré que la compagnie exerçait «une forte pression» pour des économies de carburant. Plus...

A peine 19 ans et déjà pilote d'avion

Aéronautique Ryan Irwin va devenir le plus jeune pilote d'un avion commercial de tous les temps après avoir été embauché par Ryanair. Plus...

La justice européenne rappelle Ryanair à l'ordre

Différend La justice européenne a fermement rappelé à la compagnie aérienne irlandaise que les compagnies aériennes doivent indemniser les passagers dont le vol a été annulé en raison de «circonstances extraordinaires». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les vignerons valaisans vont payer un très lourd tribut au gel intense survenu la semaine dernière. Les abricotiers ont également énormément souffert. Du jamais-vu de mémoire d'agriculteur.
(Image: Bénédicte) Plus...