La FRC attaque VW en justice avec les Européens

SuisseLa secrétaire générale de la Fédération romande des consommateurs annonce participer à une action en justice européenne contre VW dans le scandale des moteurs truqués.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«On va lancer une grosse action collective», a annoncé la nouvelle secrétaire générale de la Fédération romande des consommateurs (FRC) Sophie Michaud Gigon dans le journal du matin de la RTS. «Les Etats-Unis ont obtenu 14 milliards de dollars (presque autant de francs, ndlr) alors qu'en Europe, on n'a rien obtenu», a-t-elle expliqué, en précisant que «cela irait jusqu'au procès».

Rappelant que la FRC avait invité les possesseurs romands de véhicules VW lésés à s'inscrire sur une plate-forme dédiée après que le scandale des moteurs truqués a éclaté le 18 septembre 2015, Mme Michaud Gigon a expliqué que celle-ci allait être rouverte. Le but est d'encore «offrir la possibilité aux consommateurs de s'inscrire s'ils veulent réagir et se défendre.» Environ 5000 personnes se sont déjà inscrites.

Les plaintes reçues seront ensuite livrées au niveau européen. «Nous sommes une petite goutte par rapport au nombre de voitures VW qui circulent, mais c'est important que la Suisse aussi y participe», a ajouté la Lausannoise.

Américains indemnisés

Le constructeur allemand est accusé d'avoir utilisé un logiciel visant à manipuler les données concernant les émissions polluantes de ses moteurs diesel. Le scandale a touché quelque 180'000 véhicules en Suisse.

Aux Etats-Unis, Volkswagen a déjà accepté de verser quelque 20 milliards de dollars au total (19,1 milliards de francs), en particulier pour indemniser quelque 500'000 automobilistes. Un vaste plan d'indemnisation de 14,7 milliards devait permettre notamment le rachat des véhicules affectés.

En Europe, le groupe allemand a toutefois refusé toute solution, dénonçait mi-juin la Fondation alémanique des consommateurs (FKS).

La Volkswagen Car-Claim Foundation, un groupe néerlandais représentant 180'000 propriétaires de voitures Volkswagen et avec lequel la SKS a conclu un partenariat, s'apprêtait alors à déposer une plainte contre le constructeur allemand.

Renforcer la pression en Suisse

La SKS souhaitait également renforcer la pression depuis la Suisse. Elle envisageait pour ce faire une action en justice, en collaboration avec des partenaires en provenance d'Autriche, des Pays-Bas et d'Allemagne.

De son côté, la FRC indiquait prendre le temps de choisir la procédure donnant le plus de chances au consommateur de se faire dédommager, par le biais du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC).

Une rencontre était prévue le 23 juin avec les représentants de l'action de groupe allemande proposée. La FRC pensait ensuite offrir, vers fin août ou début septembre, aux consommateurs de rejoindre une éventuelle action en justice de groupe. (nxp)

Créé: 13.07.2017, 10h15

Articles en relation

Vers une plainte contre VW aux Pays-Bas

Dieselgate Un groupe néerlandais représentant 180'000 propriétaires de Volkswagen s'apprête à déposer une plainte contre le constructeur allemand. Plus...

Le patron de Volkswagen visé par une enquête

Dieselgate Le parquet de Stuttgart a annoncé avoir ouvert dès février une enquête pour manipulation de cours dans le cadre du Dieselgate. Plus...

Galerie photo

En images, le scandale Volkswagen

En images, le scandale Volkswagen Onze millions de véhicules VW ont été équipés du logiciel de trucage aux tests antipollution.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...