La Une | Jeudi 23 octobre 2014 | Dernière mise à jour 11:39
Télémarketing

Marre de la pub par téléphone? Un site s'en occupe

Par Christine Werlé. Mis à jour le 04.12.2012

Pensé comme un «club» antitélémarketing, Blacklistme.ch propose, en collaboration avec la FRC, des solutions pour protéger le consommateur contre les appels commerciaux importuns.

Image d'illustration.

Image d'illustration.
Image: Keystone

Comment ça marche?

Le site Blacklistme.ch fonctionne sur abonnement.
Cotisation de 3.50 francs tous les six mois.
Paiement uniquement par SMS au 339.

Liens

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Une plate-forme internet propose d'aider les consommateurs à lutter contre le démarchage téléphonique. Le site Blacklistme.ch a été lancé par un repenti du télémarketing, en collaboration avec la Fédération romande des consommateurs (FRC).

Après avoir passé 12 ans dans le télémarketing, François Ramo a voulu tirer un trait sur son métier et mettre à profit ce qu'il a appris. «Blacklistme.ch est né d'une réflexion autour de la grogne que suscite le démarchage téléphonique, raconte-t-il. J'ai voulu offrir aux gens les moyens de se protéger.»

Quatre piliers

Pensée comme un «club» antitélémarketing, la plateforme est orientée sur quatre piliers dont le but est d'offrir aux consommateurs des solutions complètes pour minimiser les intrusions téléphoniques et les aider à mieux comprendre l'univers de la vente par téléphone...

Protection – «Le circuit officiel pour inscrire son numéro de téléphone sur la liste Robinson ou sur la liste rouge est aujourd'hui très tortueux. C'est pourquoi nous nous nous chargeons des démarches administratives», explique François Ramo.

Information – «Nous informons les gens sur les sociétés qui les démarchent», poursuit François Ramo. Le but est de savoir si l'affaire proposée est une arnaque ou non.

Echange – Le site a crée un espace d'échange des expériences, histoire d'en faire profiter les autres.

Formation – Blacklistme.ch propose un cours pour apprendre... à dire «non». «On se déplace dans les régions et on apprend aux gens comment refuser une offre, indique François Ramo, ajoutant: «Car si vous ne dites pas "non", vous êtes potentiellement "rappelable"!».

Même combat

Blacklistme.ch collabore avec la FRC. «Cela consiste en un partage d'informations, explique Mathieu Fleury, secrétaire général. Nos démarches se complètent: nous agissons au niveau politique et maintenant technique, Blacklistme.ch au niveau des démarches administratives pour aider à gérer ces appels téléphoniques indésirables.»

Mathieu Fleury précise que la FRC a déposé plainte pénale dans plusieurs cantons. La démarche vise des sociétés de démarchage téléphonique qui ne respecteraient pas les astérisques à côté des numéros de téléphone inscrits dans l’annuaire. (Newsnet)

Créé: 04.12.2012, 08h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Sondage

Si la vignette à 100 francs permet d'améliorer le réseau routier vaudois, l'accepterez-vous?




Sondage

Les pays occidentaux devraient-ils intervenir militairement en Syrie?