UBS mise sur un fonds pour les pays émergents

SuisseLe produit, lancé par le gestionnaire Symbiotics, a été distribué par la banque, qui le propose à ses investisseurs.

Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La croissance et l'emploi dans les pays en développement intéressent le monde de la finance. Un fonds d'investissement lancé depuis Genève par le gestionnaire Symbiotics a été distribué par UBS avec le soutien de la Confédération.

Ce dispositif de 50 millions de dollars (environ 48,9 millions de francs) a été intégralement souscrit par le numéro un bancaire suisse, a précisé mardi Symbiotics. Il a été distribué par UBS à sa clientèle d'investisseurs d'impact.

Le fonds d'investissement fermé d'une durée de 4 ans offre des prêts aux institutions de financement des PME actives dans les marchés en développement. Il doit contribuer à stimuler l'entrepreneuriat et la croissance du marché de l'emploi et d'une économie inclusive.

UBS et le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) ont financé une première couverture de risque de 10%, à 5 millions de dollars. Un rapport indépendant d'impact sera établi chaque année. Il devra évaluer les conséquences économiques et sociales des financements sur les PME qui en bénéficient.

Symbiotics a investi en une dizaine d'années 3 milliards de dollars dans plus de 300 institutions de 60 pays émergents. Etabli à Genève, le gestionnaire emploie 100 collaborateurs. Il est présent dans 5 pays au total. Il aide indirectement plus de 1,37 million de PME et de familles à faible revenu dans les pays en développement.

Par ailleurs, l'ONU organise jeudi pour la première fois à Genève un sommet de haut niveau qui rassemblera notamment des investisseurs d'impact et des entrepreneurs sociaux. (ats/nxp)

Créé: 04.10.2016, 10h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...