Quand le web s'enflamme pour une salade de pommes de terre

#PotatoMadnessUn Américain a lancé, pour plaisanter, son «projet» sur le site Kickstarter.com: faire une salade de pommes de terre. Il avait récolté lundi soir près de 24'000 dollars.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Novice en la matière, Zack Danger Brown avait un projet fou qu'il a publié sur Kickstarter: faire une salade de pommes de terre. La blague potache depuis fait tache d'huile, récoltant lundi près de 24'000 dollars (21'400 francs).

«Je vais faire une salade de pommes de terre. Je n'ai pas encore décidé de la recette». Le jeune homme de Columbus (Ohio, nord) a ainsi sobrement décrit il y a quelques jours son intention, sur le site internet d'aide à la création de projets par des particuliers.

Un objectif de 60 dollars

En trois jours, avec un objectif avoué de récolter 60 dollars, il en avait amassé 5000. Lundi, à 23h30, il s'était vu promettre plus de 23'000 dollars par plus de 1800 personnes.

Depuis que la machine s'est emballée, le jeune Américain a ajouté des «objectifs renforcés», chaque fois plus ambitieux en fonction des paliers d'argent atteints.

A 35 dollars, il allait faire quatre fois plus de salade de pommes de terre que prévu, à 100 essayer plusieurs recettes, à 250 choisir une meilleure mayonnaise, etc., jusqu'à fabriquer des casquettes de baseball avec ce thème, la cuisiner en direct sur internet ou, à 3000 dollars, louer une salle pour «faire une fête de la salade de pommes de terre».

Vivre son «rêve»

Dans une vidéo (ci-dessus) où il remercie la sphère internet pour l'aider «à vivre son rêve», le jeune homme très pince-sans-rire annonce de nouveaux objectifs à venir.

«Internet aime la salade de pommes de terre, montrons que la salade de pommes de terre aime internet», commente-t-il en évoquant ce plat incontournable de tout pique-nique américain.

La campagne doit s'achever le 2 août.

«J'adore ce projet»

La plupart des promesses de dons sont de l'ordre d'un ou deux dollars. Certains mécènes demandent que leur nom soit prononcé au moment de la confection de la salade, d'autres veulent un poème à thème patate.

«J'adore ce projet», écrit Devorah Brehony dans un forum sur le site, «il est complètement dingue».

Sur Twitter, le hashtag #PotatoMadness gagnait en popularité lundi soir.

(afp/nxp)

Créé: 07.07.2014, 23h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...