La Une | Mercredi 3 septembre 2014 | Dernière mise à jour 02:40
Agriculture

A Colombier, il cultive bio depuis un demi-siècle

Par Lauriane Barraud. Mis à jour le 19.11.2012 3 Commentaires

Beat Waber est un précurseur: depuis plus de 50 ans, ses fruits et légumes sont produits au naturel. Le septuagénaire vient de sortir un fascicule où il raconte ses mémoires

A Colombier-sur-Morges, Beat Waber cultive bio depuis 50 ans.

A Colombier-sur-Morges, Beat Waber cultive bio depuis 50 ans.
Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Lorsque je me suis lancé dans le bio, ce n’était pas facile, se souvient Beat Waber, agriculteur à Colombier-sur-Morges. Les autres paysans nous prenaient pour des gens un peu spéciaux, car ils ne juraient que par l’agrochimie.» C’était il y a plus de 50 ans et le septuagénaire s’en souvient comme si c’était hier.

A force de persuasion, l’homme a su se faire une place. «On avait peu d’expérience et nous avons dû beaucoup apprendre par nous-mêmes, poursuit-il. Et c’est souvent lors de scandales alimentaires que les gens se sont tournés vers le bio.»

Aujourd’hui, au domaine des Sapins, on produit des céréales, des fruits, des légumes ainsi que des œufs et de la viande. Le tout sans le moindre produit chimique. Car Beat Waber a toujours été convaincu par les bienfaits de cette culture. «Je l’ai fait par vocation», ajoute-t-il modestement.

Retraité depuis plus de dix ans, il s’est décidé à rédiger ses mémoires dans un petit fascicule qui vient de sortir. En partant de sa propre expérience, l’agriculteur essaie de faire passer son message: «Aujourd’hui, les paysans ont de nombreux produits chimiques à disposition, dont de nombreux sont très nocifs pour la santé. Il faut qu’on revienne à une nourriture beaucoup plus naturelle.»

(24 heures)

Créé: 19.11.2012, 10h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

alois serpendo

19.11.2012, 18:18 Heures
Signaler un abus 23 Recommandation 3

Bravo et merci d'être un précurseur moderne du travail à l'ancienne. Répondre


Nicolas Rubin

20.11.2012, 07:46 Heures
Signaler un abus 16 Recommandation 1

Un jour peut-être, on se rendra compte que c'est des gens comme lui qui ont raison.... Répondre