Attentat: un possible complice s'est rendu

Champs-ElyséesLa Belgique avait lancé un avis de recherche et signalé l'homme à la France jeudi. Le suspect s'est rendu à la police d'Anvers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un individu peut-être lié, selon les autorités belges, à la fusillade survenue jeudi soir à Paris s'est rendu à la police à Anvers, en Belgique, a rapporté vendredi l'agence de presse Belga. Trois membres de la famille de l'assaillant des Champs-Elysées ont été placés en garde à vue.

Les autorités françaises enquêtaient sur un homme signalé par la Belgique après l'attaque de jeudi soir commise contre un fourgon de police. De source policière, on faisait état du lancement d'un avis de recherche pour retrouver un potentiel complice de la fusillade.

Par ailleurs, trois membres de l'entourage familial de l'assaillant des Champs-Elysées ont été interpellés et placés en garde à vue, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. (ats/nxp)

Créé: 21.04.2017, 10h16

Articles en relation

Terrorisme: les policiers de plus en plus ciblés

Champs-Elysées La fusillade meurtrière sur les Champs-Elysées est la dernière d'une série d'attaques visant les forces de l'ordre. Plus...

Fusillade: Fillon veut suspendre la campagne

Champs-Elysées Le candidat Les Républicains annule ses déplacements vendredi, tout comme Marine Le Pen. Plus...

Attentat: un policier tué, l'EI revendique

Champs-Elysées A trois jours de la présidentielle, un assaillant a visé des policiers dans le coeur de Paris jeudi soir. Plus...

Fusillade: panique sur les Champs-Elysées

Paris Lors de l'attaque de jeudi soir, de nombreux touristes étaient présents sur la plus célèbre avenue du monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les villes font face aux canicules, paru le 23 juin
(Image: Bénédicte) Plus...