Cinq morts dans un attentat contre des chiites

PakistanUn attentat à la bombe a fait dimanche au moins cinq morts et environ 70 blessés non loin d'une procession chiite au Pakistan.

La bombe a été déposée dans une boutique.

La bombe a été déposée dans une boutique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une bombe a été déposée dimanche matin dans une boutique bordant un marché en plein air à Dera Ismail Khan, ville du nord-ouest du pays.

"Le bilan de l'attentat va probablement s'alourdir car de nombreux blessés sont dans un état grave", a expliqué Khalid Aziz Baloch, médecin dans un hôpital de Dera Ismail Khan.

La communauté chiite avait déjà subi samedi dans la même région un autre attentat qui a fait au total sept morts, dont quatre enfants.

Des extrémistes sunnites ont menacé de s'en prendre aux chiites durant les célébrations religieuses de l'Achoura, qui culminent dimanche. Plus de trois cents chiites ont été tués en 2012 au Pakistan dans des violences confessionnelles, selon les estimations d'organisations de défense des droits de l'homme. Les chiites représentent environ 20% des 180 millions de Pakistanais.

Dans l'espoir d'empêcher des attentats ce week-end, les autorités pakistanaises ont suspendu les services de téléphonie mobile dans les grandes villes du pays car les téléphones portables permettent notamment de déclencher des bombes à distance.

Heurts à l'école

Dans l'Afghanistan voisin, les universités de Kaboul seront fermées pendant dix jours après que des heurts entre étudiants sunnites et chiites eurent fait samedi un mort et vingt-huit blessés, a-t-on appris dimanche auprès du ministère afghan de l'Intérieur.

"C'est une mesure de précaution visant à réparer les bâtiments et apaiser les esprits", a indiqué Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère. Samedi, un groupe de chiites a voulu pratiquer les rites de l'Achoura hors de la mosquée de l'université, ce qu'ont refusé des sunnites, a-t-il expliqué.

"Ils se sont alors battus avec leurs mains, avec des pierres, avec des bâtons, avec tout ce qu'ils pouvaient trouver", selon le porte-parole, pour qui "les deux groupes se sont reparlés depuis lors" et "ce n'est plus un gros problème".

L'étudiant tué, d'après des témoins, a été jeté d'une fenêtre du 3e étage d'un dortoir, où une grande partie des incidents se sont produits.

L'Achoura est une cérémonie commémorant le meurtre de l'imam Hussein, le petit-fils du prophète Mahomet, par des armées du calife Yazid en 680. (ats/Newsnet)

(Créé: 25.11.2012, 10h00)

Articles en relation

La «fille en vert» revient sur les lieux du massacre

Afghanistan Sa photo, qui la montrait hurlant sa détresse au milieu de cadavres, avait fait le tour du monde l’an passé. Malgré le traumatisme, Tarana Akbari est retournée sur les lieux du massacre de l’Achoura, défiant les kamikazes. Plus...

Trente-cinq morts dans un attentat suicide

Pakistan Un attentat suicide lors d'une procession religieuse chiite a fait trente-cinq morts et plusieurs dizaines de blessés mercredi dans la ville de Rawalpindi proche d'Islamabad. La talibans l'ont revendiqué jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 2

Des maraîchers vaudois cartonnent en produisant du melon charentais, publié le 3 août.
(Image: Bénédicte) Plus...