François Hollande au Maroc, en pleine tourmente en France

VoyageLe président François Hollande est arrivé avec plusieurs ministres mercredi après-midi à Casablanca, pour une visite d’Etat de deux jours au Maroc, en pleine tourmente politique en France liée à l’affaire Cahuzac, du nom de l’ex-ministre mis en examen pour fraude fiscale.

François Hollande et Mohammed VI à Casablanca.

François Hollande et Mohammed VI à Casablanca. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le chef de l’Etat, qui a été accueilli par le roi Mohammed VI, a tenté avant son départ de Paris de déminer le terrain en annonçant, dans une retransmission télévisée, plusieurs mesures pour assurer une "exemplarité totale" des responsables publics.

Il a en outre assuré que l’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui vient d’avouer disposer depuis 20 ans d’un compte à l’étranger, n’avait "bénéficié d’aucune protection de l’Etat".

Le feu roulant des questions

Mais M. Hollande ne devrait pas pouvoir échapper à cette affaire, alors que son gouvernement essuyait dans l’après-midi à l’Assemblée nationale le feu roulant des questions de l’opposition, qui lui demande désormais des comptes.

Après "un accueil populaire" sur une place de Casablanca, la capitale économique marocaine, le président français doit s’entretenir avec le roi, puis s’exprimer devant la communauté française de Casablanca, où il aura sans doute du mal à éviter le sujet.

Une trentaine de contrats

Au programme de sa journée figure en outre la signature d’une trentaine d’accords et de contrats, venant compléter des projets déjà sur les rails dans plusieurs secteurs: transports, urbanisme, énergies renouvelables, gestion de l’eau, agroalimentaire, ou encore enseignement et recherche. La France est le premier partenaire économique du Maroc, qui est son principal allié au Maghreb.

Cette première visite dans le royaume intervient quelques mois après celle de son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. (afp/Newsnet)

(Créé: 03.04.2013, 16h29)

Articles en relation

Manifestation massive à Rabat à l'appel de syndicats

Maroc Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat «pour l'ensemble des droits et des libertés». Ils ont exprimé leur mécontentement à l'égard du gouvernement islamiste. Plus...

Manifestations pour la libération des détenus politiques

Maroc Des militants marocains du Mouvement du 20 février ont manifesté dans le calme dimanche à Rabat et Casablanca. Ils revendiquent des réformes politiques profondes et une plus grande justice sociale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs

Paru le 27 mars 2015
(Image: Bénédicte) Plus...