Mobilisation pour libérer le maire de Dakar

SénégalKhalifa Sall est en détention préventive depuis le 7 mars pour corruption. Des milliers de Sénégalais ont réclamé sa libération ce vendredi.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des milliers de manifestants ont réclamé vendredi soir à Dakar la libération du maire de la capitale sénégalaise.

Ce rassemblement était la première manifestation de «Manko Taxawu Sénégal» (Entente pour veiller sur le Sénégal, en langue ouolof), coalition de formations de l'opposition, dont le Parti démocratique sénégalais (PDS, ex-pouvoir), formée fin avril en vue des élections législatives du 30 juillet.

La manifestation, à laquelle participaient plusieurs responsables de l'opposition, visait notamment à dénoncer l'incarcération du maire Khalifa Sall et à réclamer la transparence dans la gestion des gisements de pétrole et de gaz découverts dans le pays.

Khalifa Sall, maire de Dakar depuis 2009, est en détention préventive depuis le 7 mars. M. Sall, probable candidat à l'élection présidentielle de 2019 contre le chef de l'Etat Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, doit répondre de dépenses «non justifiées» de plus de 2,7 millions d'euros au préjudice de la mairie, selon la justice, ce qu'il nie.

«(...) un otage politique»

Ses partisans imputent ses déboires judiciaires à son statut de dissident du Parti socialiste (PS), une formation membre de la coalition au pouvoir, et de la majorité présidentielle, des allégations réfutées par les autorités.

«Pour la libération de Khalifa Sall», pouvait-on lire vendredi sur des banderoles et pancartes portées par les manifestants dont plusieurs arboraient des T-shirts à l'effigie de responsables de l'opposition.

L'«absence de bilan» du président Macky Sall «justifie ses agressions répétées» contre l'opposition, «en manipulant notre système judiciaire contre ses adversaires politiques», a déclaré l'ex-Premier ministre Idrissa Seck.

«Si Khalifa Sall est en prison, c'est parce qu'il est un otage politique mais ce n'est pas parce qu'il a détourné de l'argent», a de son côté indiqué Pape Diop, ancien maire de Dakar et ancien président de l'Assemblée nationale.

Des intervenants ont appelé à une bonne gestion des ressources pétrolières et gazières. Le Premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a assuré jeudi devant les députés, que le gouvernement gérait le dossier des hydrocarbures avec transparence, après la signature de contrats d'exploration et d'exploitation avec des compagnies étrangères. (afp/nxp)

Créé: 19.05.2017, 23h10

Articles en relation

Le maire de Dakar reste en prison

Sénégal Khalifa Sall, poursuivi pour détournement de fonds publics, s'est vu refuser une liberté provisoire. Plus...

Le maire de Dakar entendu par la justice

Sénégal Le maire de Dakar Khalifa Sall, arrêté le 8 mars pour détournement de fonds publics, a été entendu vendredi par les juges. Plus...

Le maire de Dakar inculpé et écroué

Sénégal Khalifa Sall, a été arrêté sous l'inculpation de détournement de fonds publics. Il est candidat à la présidentielle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Roger Moore nous a fait faux bond», paru le 27 mai 2017.
(Image: Valott) Plus...