La Une | Mardi 30 septembre 2014 | Dernière mise à jour 23:35
Vote historique

La Palestine devient Etat observateur à l'ONU

Mis à jour le 30.11.2012 17 Commentaires

La Palestine est devenue jeudi Etat observateur aux Nations unies, lors d'un vote historique à l'Assemblée générale de l'ONU, malgré l'opposition des Etats-Unis et d'Israël.

1/17 Les Palestiniens suivent sur un écran géant à Ramallah leur président parlant à l'ONU le 29 novembre 2012.
Image: Keystone

   

Tirs en l'air à Ramallah

La foule rassemblée à Ramallah, le siège de l'Autorité palestinienne, a acclamé jeudi soir le vote historique à l'ONU sur l'accession de la Palestine au rang d'Etat observateur, avec des tirs en l'air et des scènes de liesse populaire.

«Allah Akbar (Dieu est le plus grand)», ont chanté des milliers de Palestiniens réunis au coeur de Ramallah.

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le vote de cette résolution, qui fait de «l'entité» palestinienne un «Etat observateur non-membre», a été acquis à une majorité confortable mais pas écrasante de 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions.

Cette nouvelle stature internationale, qui donne aux Palestiniens accès à des agences de l'ONU et des traités internationaux, constitue une victoire diplomatique majeure. Mais elle expose l'Autorité palestinienne à des représailles financières américaines et israéliennes.

Avant le vote, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé que l'Assemblée allait signer l'«acte de naissance» d'un Etat de Palestine.

Il a estimé qu'il s'agissait de la «dernière chance de sauver la solution à deux Etats» (Israël et un Etat palestinien) et a promis de «tenter de ranimer les négociations» de paix avec Israël, au point mort depuis plus de deux ans, sans toutefois prendre d'engagements précis.

Situation inchangée sur le terrain

Pour l'ambassadeur israélien à l'ONU Ron Prosor par contre, cette initiative «ne fait pas avancer la paix, elle la fait reculer».

Il a affirmé qu'elle «ne changera pas la situation sur le terrain», notamment parce que l'Autorité palestinienne «ne contrôle pas Gaza», et qu'elle «ne donnera pas un statut d'Etat à l'Autorité palestinienne».

Il a rappelé la position d'Israël, ainsi que des Etats-Unis, selon laquelle des négociations directes «constituent la seule manière de parvenir à la paix par un accord mis au point par les parties concernées, et non par l'intermédiaire de l'ONU». (ats/afp/Newsnet)

Créé: 29.11.2012, 22h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

17 Commentaires

Rensk Brönsk

30.11.2012, 07:16 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 2

N’oubliez pas le Canada qui lui aussi a voté contre, serait intéressant d'avoir la liste des pays ayant voté contre (il en manque 6) puis la liste des 41 pays qui se sont abstenu (intéressant pour suivre leurs politique aussi) Répondre


Fabienne Guinnard

01.12.2012, 09:17 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

"la décision de l'ONU ne changera rien sur le terrain" a affirmé Netanyahou, et sa première réaction vengeresse est de construire 3000 logements en Palestine pour relier deux colonies et ainsi couper la Palestine en deux! Notons que la population mondiale représentée par les États a voté à 99% en faveur de la Palestine; en revanche on voit bien que la puissance armée du 1% restant est majoritaire, cherchez l'erreur! Les citoyens du Monde doivent s'élever contre cette dictature de la force! Répondre



Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne