La Une | Vendredi 31 octobre 2014 | Dernière mise à jour 15:39
Egypte

Le Caire assure qu'il n'y a pas eu de coup d'Etat

Mis à jour le 05.07.2013 4 Commentaires

Les autorités égyptiennes se sont évertuées à ne pas qualifier de coup d'Etat la destitution du président Mohamed Morsi.

Après la destitution du président Morsi, l'armée se veut rassurante.

Après la destitution du président Morsi, l'armée se veut rassurante.
Image: Reuters

Galerie photo

En images, l'Egypte toujours en crise

En images, l'Egypte toujours en crise
De la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, à la candidature du maréchal Sissi à la présidence égyptienne.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La qualification des événements est d'une importante cruciale, car ils pourraient valoir au pays des sanctions économiques et un arrêt de l'aide américaine.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Mohamed Kamel Amr s'est entretenu au téléphone jeudi avec son homologue américain John Kerry et l'a assuré que la chute du président Morsi et la suspension de la constitution mercredi n'avaient rien à voir avec un coup d'Etat.

«J'espère qu'ils (les Américains) lisent la situation de la bonne manière, qu'il ne s'agit en aucun cas d'un coup d'Etat», a dit M. Amr, qui a présenté sa démission à Mohamed Morsi mardi mais demeure en charge des affaires étrangères jusqu'à l'entrée en fonction d'un gouvernement de transition. «Il s'agit en fait de la volonté irrésistible du peuple», a-t-il affirmé.

L'Egypte, «un allié»

M. Amr a précisé qu'il avait informé de nombreux ambassadeurs en poste au Caire et qu'il s'était entretenu avec plus d'une douzaine de ministres des Affaires étrangères et avec le secrétaire général des Nations unies jeudi.

Selon le ministre égyptien, John Kerry lui a assuré que les Etats-Unis continuaient de considérer l'Egypte comme un allié dont la stabilité est essentielle.

Le sénateur américain Patrick Leahy, qui préside la sous-commission chargée du contrôle de l'aide financière à l'étranger, avait annoncé mercredi soir que l'assistance à l'Egypte allait être réexaminée à la lumière des récents événements.

Les Etats-Unis allouent chaque année 1,5 milliard de dollars à l'Egypte au titre de l'aide extérieure. Le sénateur avait rappelé: «notre droit est clair, l'aide américaine est suspendue lorsqu'un gouvernement démocratiquement élu est déposé par un coup d'Etat ou un décret militaire». (ats/Newsnet)

Créé: 05.07.2013, 06h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Serge-André Monney

05.07.2013, 07:33 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 1

Les temps vont être difficiles et pour longtemps. On ne sort pas un pays aussi peuplé d'une crise économique si profonde par un simple coup de baguette magique. Il faudra aussi rassurer les touristes, chose peu aisée dans le climat politique actuel. Bref, l'Egypte n'est pas encore sortie de l'auberge. Il faut que les Egyptiens soient patients et compréhensifs. Répondre


Erick Vuadens

05.07.2013, 08:40 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

L'Egypte est divisée en deux. Comment satisfaire tout le monde? Une nouvelle institution devrait résoudre ce problème. Il faudra beaucoup de patience. Les touristes, pour le moment, vont préférer aller ailleurs . Espérons que tous les Égyptiens sont conscient qu'une guerre civil n'est pas la solution ex. Syrie !! Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?