La Une | Mercredi 22 octobre 2014 | Dernière mise à jour 06:00
Adolescente enlevée

Les policiers allemands qui ont sauvé Chloé honorés en France

Mis à jour le 12.01.2013

Deux policiers allemands ont été honorés en France en présence de Chloé, l'adolescente qu'ils avaient retrouvée en novembre dans le coffre de la voiture de son ravisseur présumé.

Les policiers allemands Martin Weinzierle et Elmut Schmalzle posent avec Chloé Rodriguez, l'adolescente kidnappée.

Les policiers allemands Martin Weinzierle et Elmut Schmalzle posent avec Chloé Rodriguez, l'adolescente kidnappée.
Image: AFP

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Deux policiers allemands ont été honorés en France en présence de Chloé, l'adolescente qu'ils avaient retrouvée en novembre dans le coffre de la voiture de son ravisseur présumé. La jeune fille avait été retrouvée près d'Offenburg, dans le sud-ouest de l'Allemagne, une semaine après sa disparition.

Les deux fonctionnaires allemands, Helmut Schmätzle, 53 ans, et Martin Weinzerle, 55 ans, ont reçu la médaille de citoyen d'honneur de la ville de Barjac près de Nîmes (sud), où la jeune fille de 15 ans avait été enlevée le 9 novembre.

Chloé a longuement serré dans ses bras les deux policiers d'Offenburg, qui l'avaient découverte dans le coffre d'une voiture, le 16 novembre 2012, non loin de la frontière française.

«Je suis soulagé de voir que Chloé va bien et que nous ayons pu la sortir de cette situation», a confié Helmut Schmätzle, qui avait ouvert le coffre. «Je suis surpris qu'une jeune fille de 15 ans puisse faire face à tout cela, être en bonne santé et s'exposer aux médias», a ajouté son collègue, Martin Weinzerle.

«C'est un bon souvenir à l'intérieur d'un mauvais. C'est très émouvant de pouvoir les remercier. S'ils n'avaient pas poursuivi cette voiture, je n'aurais pas revu ma famille», a dit Chloé, très émue, à la presse.

«Quand on a frôlé la mort, on pense différemment. On se dit qu'il faut en profiter. Il y a ma famille et mes amis. L'avenir est devant moi», a confié la jeune fille, qui a repris les cours depuis un mois.

Selon son avocate, son ravisseur présumé, Kamel Bousselat, actuellement en détention provisoire, a reconnu les faits début janvier. (ats/Newsnet)

Créé: 12.01.2013, 21h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?