Pyongyang met les Etats-Unis en garde

Corée du NordLe gouvernement de Kim Jong Un accuse les Etats-Unis et la Corée du Sud de faire progresser le risque d'une guerre nucléaire.

Kim Jong Un accuse Washington et Séoul de faire progresser le risque d'une guerre nucléaire.

Kim Jong Un accuse Washington et Séoul de faire progresser le risque d'une guerre nucléaire. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Corée du Nord a fustigé dimanche les manoeuvres militaires des Etats-Unis et de la Corée du Sud face à Pyongyang. Elle accuse Washington et Séoul de faire progresser le risque d'une guerre nucléaire sur la péninsule vers un «point de basculement».

Les deux alliés avaient effectué la veille une démonstration de leur puissance de feu, un fait rare, alors que les tensions s'accroissent sur la péninsule à la suite du premier test de missile balistique intercontinental (ICBM) de la Corée du Nord le 4 juillet. Ce test effectué en violation des résolutions de l'ONU a suscité des inquiétudes au sein de la communauté internationale, dans la mesure où un tel missile serait capable de frapper le territoire américain au niveau de l'Alaska.

Les manoeuvres américano-coréennes effectuées samedi se voulaient une «réponse sévère» à de potentiels lancements de missiles par le Nord. Deux bombardiers américains ont ainsi détruit des batteries de missiles «ennemis», et des avions sud-coréens ont procédé à des tirs de précision contre des postes de commandement au sol.

Mise en garde

«Ne jouez pas avec le feu sur un baril de poudre», a mis en garde le quotidien nord-coréen Rodong, porte-voix du parti unique au pouvoir, dans un éditorial accusant Washington et Séoul d'accentuer la pression avec leurs manœuvres militaires conjointes.

«Avec leur dangereuse provocation militaire, les Etats-Unis font progresser le risque d'une guerre nucléaire sur la péninsule vers un point de basculement», écrit le quotidien, décrivant la péninsule comme «la plus grande poudrière du monde».

Dangereuse tactique

Au cours des manoeuvres menées samedi, un bombardier américain à long rayon d'action B1-B aurait volé près de la zone frontalière fortifiée entre les deux Corée et largué des bombes de 900 kilos.

Pour Pyongyang, ces manoeuvres conjointes constituent «une dangereuse tactique militaire de bellicistes qui essayent de provoquer une guerre nucléaire sur la péninsule. Une simple mauvaise évaluation ou une erreur peut immédiatement conduire au déclenchement d'une guerre nucléaire, qui entraînera inévitablement une autre guerre mondiale», a averti le quotidien.

La Corée du Nord avait estimé jeudi que ce serait «du gâteau» pour elle d'anéantir son voisin du sud, en réponse aux manoeuvres américano-coréennes lancées après le tir de missile par Pyongyang, selon l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA. (ats/nxp)

Créé: 09.07.2017, 08h54

Articles en relation

«Il faut faire quelque chose sur la Corée du Nord»

Sommet du G20 Donald Trump a estimé auprès de son homologue chinois Xi Junping qu'il était temps d'agir au sujet de la crise nord-coréenne. Plus...

Exercice de tir américain en Corée du Sud

Corée du Sud Deux bombardiers stratégiques de l'armée américaine ont effectué samedi un exercice de tir en Corée du Sud. Plus...

L'ONU adopte un traité contre l'arme atomique

New York Les puissances nucléaires ont refusé de participer au processus, rendant ce texte largement symbolique, au moment où la Corée du Nord accélère son programme d'armement. Plus...

Danses et feux d'artifice pour fêter le missile

Corée du Nord Sous un feu d'artifice, les habitants de Pyongyang ont dansé jeudi soir pour fêter le tir de missile intercontinental. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...