Ryad a déployé des avions de combat en Turquie

GuerreL'Arabie saoudite «intensifie» ses opérations contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie. Téhéran a mis garde Riyad.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un haut responsable du ministère saoudien de la Défense a bien confirmé à la chaîne de télévision Al-Arabiya, avoir déployé des avions de combat sur une base aérienne en Turquie .

«Le royaume saoudien a aujourd'hui une présence sur la base aérienne d'Incirlik en Turquie», a déclaré le général de brigade Ahmed Assiri, qui s'est exprimé dans la nuit de samedi à dimanche sur cette chaîne d'obédience saoudienne. «Des avions des forces aériennes saoudiennes y sont présents avec leurs équipages pour intensifier les opérations aériennes (contre l'EI), parallèlement aux missions menées depuis les bases aériennes en Arabie saoudite», a-t-il ajouté.

Le responsable a expliqué que ce déploiement faisait suite à la décision de la coalition internationale anti-EI, cette semaine à Bruxelles, d'«intensifier les opérations aériennes contre Daech». Il a souligné que ce déploiement à Incirlik s'inscrivait dans le cadre de la coalition internationale «dirigée par les Etats-Unis» et ne relevait «pas d'une action bilatérale» entre Ryad et Ankara.

Départ d'Assad indispensable

«Il y a un consensus au sein des forces de la coalition sur le lancement d'opérations au sol et le royaume y est engagé», a-t-il dit. Il a ajouté que «des experts militaires vont se réunir dans les prochains jours pour mettre au point les détails, les effectifs et le rôle de chaque Etat», membre de la coalition.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, avait évoqué la veille un déploiement d'avions de chasse saoudiens sur la base d'Incirlik et indiqué que son pays et l'Arabie saoudite pourraient mener une opération terrestre contre l'EI en Syrie.

L'Arabie saoudite et la Turquie estiment que le départ du président syrien Bachar el-Assad est indispensable pour une solution en Syrie. (ats/nxp)

(Créé: 14.02.2016, 08h53)

Dossiers

L'Iran met en garde les Saoudiens

L'Iran a mis en garde l'Arabie saoudite contre l'envoi de troupes en Syrie après le déploiement d'avions de combat saoudiens en Turquie. «Nous prendrons les décisions nécessaires le moment venu», a averti dimanche un haut gradé de l'armée iranienne. «Nous ne permettrons certainement pas que la situation en Syrie évolue conformément à la volonté des pays rebelles», a déclaré l'adjoint du chef d'état-major des forces armées, le général Massoud Jazayeri, à la chaîne de télévision iranienne en arabe Al-Alam.

Le journaliste lui demandait si l'Iran allait envoyer davantage de conseillers militaires en Syrie en cas d'envoi de troupes saoudiennes dans ce pays et sur les risques de confrontation entre l'Iran et l'Arabie saoudite. «Les terroristes qui se battent en Syrie sont les hommes de l'Arabie saoudite ou des Américains ou encore des forces réactionnaires de la région», a ajouté M. Jazayeri. A partir «de quel pays, sinon la Turquie, ces terroristes entrent en Syrie ? Quels pays, si ce n'est les pays réactionnaires arabes, les soutiennent ?», a-t-il demandé.

«Aujourd'hui, avec les victoires de l'armée syrienne et des forces populaires, ils veulent envoyer des troupes en Syrie, mais il s'agit d'un bluff et d'une guerre psychologique», a dit M. Jazayeri. «L'Arabie saoudite a utilisé tout ce qu'elle avait en son pouvoir, et aujourd'hui non seulement en Syrie mais aussi au Yémen elle a échoué», a-t-il conclu.

Articles en relation

Burkhalter entrevoit des «progrès concrets»

Guerre en Syrie Le ministre des affaires étrangères estime qu'il est difficile de dire si les progrès humanitaires dans le pays en guerre sont dus à l'engagement de la Suisse. Plus...

Ankara menace le parti des Kurdes de Syrie

Syrie Le Premier ministre se dit prêt à lancer une action militaire contre l'union démocratique des Kurdes de Syrie. Ankara et l'Arabie saoudite pourraient aussi mener une opération contre l'EI. Plus...

François et Kirill appellent «à des actions urgentes»

Chrétiens d'Orient Le pape et le patriarche ont insisté sur le drame des chrétiens en Syrie et en Irak. Plus...

Assad déterminé à reconquérir toute la Syrie

Syrie Le président syrien affirme vouloir négocier avec l'opposition dans une interview exclusive à l'AFP. Plus...

Berne salue les progrès des pourparlers de Munich

Syrie L'engagement de la Suisse en Syrie et dans les pays voisins se monte à plus de 250 millions de francs depuis le début la crise en 2011. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Clap de fin pour François Hollande, paru le 3 décembre 2016.
(Image: Vallott) Plus...