Une baleine saute sur un bateau de plaisance

AccidentLe mammifère a sauté sur un petit bateau de plaisance lundi au large de Port Elizabeth (Océan Indien) et l'a fait chavirer, faisant trois blessés, ont annoncé les services de secours en mer.

(Image d'illustration)Ce type d'incident est rarissime.

(Image d'illustration)Ce type d'incident est rarissime. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Les rescapés disent qu'ils avançaient au moteur lentement à environ un kilomètre de la côte quand une baleine a sauté à l'avant de leur bateau et est retombée sur l'embarcation.

Le bateau et les trois hommes se sont retrouvés sous l'eau», a raconté Ian Gray, le commandant du poste de secours de Port Elizabeth. Les sauveteurs ont utilisé des fusées éclairantes pour retrouver les trois hommes, vivants mais blessés.

L'un d'entre eux, âgé de 41 ans, a été admis à l'hôpital avec des côtes cassées et une blessure au bras et à la jambe. Les deux autres hommes souffrent de contusions superficielles. «Le bateau a été fortement endommagé», a précisé le commandant Gray.

Ce type d'incident est rarissime. Les victimes n'ont pas identifié la baleine, mais des baleines à bosse ont été repérées récemment dans la même zone. Les côtes de l'Afrique du Sud sont très fréquentées par plusieurs espèces de cétacés, notamment au printemps austral (octobre, novembre) et attirent de très nombreux touristes.

Les baleines à bosse longent le pays chaque année à cette saison dans leur migration qui les ramène des eaux tempérées vers l'océan arctique, où elles vont passer l'été austral.

(afp/Newsnet)

(Créé: 06.11.2012, 09h51)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs

Publié le 27 mai 2012
(Image: Bénédicte) Plus...