La Une | Lundi 24 novembre 2014 | Dernière mise à jour 10:00
Arme nucléaire

Obama appelle Pyongyang à arrêter son «attitude agressive»

Mis à jour le 11.04.2013

Le président américain a appelé jeudi la Corée du Nord à renoncer à son «attitude agressive» mais a assuré que les Etats-Unis se défendraient si nécessaire.

Barack Obama avec Ban Ki-moon, à la Maison-Blanche.

Barack Obama avec Ban Ki-moon, à la Maison-Blanche.
Image: AFP

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Barack Obama s'est entretenu sur la crise nord-coréenne avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, à la Maison-Blanche.

«Nous sommes tous les deux d'accord sur le fait que le temps est venu pour la Corée du Nord de mettre fin au type d'attitude agressive qu'elle a adoptée, et d'essayer de faire baisser la température», a affirmé Barack Obama à l'issue de ses entretiens avec M. Ban dans le Bureau ovale.

«Personne ne souhaite voir un conflit se produire dans la péninsule coréenne, mais il est important pour la Corée du Nord, comme pour tous les autres pays dans le monde, d'observer des règles de base», a ajouté le président américain, en référence aux menaces quasi-quotidiennes du régime nord-coréen vis-à-vis notamment des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

«Profondément préoccupé»

«Nous continuerons à essayer de résoudre certains de ces dossiers de façon diplomatique, même si, comme je l'ai indiqué au secrétaire général, nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour protéger nos ressortissants et honorer nos obligations relatives à nos alliances dans la région», a souligné Barack Obama.

De son côté, M. Ban, se disant «profondément préoccupé (...) par les tensions en cours dans la péninsule coréenne», a appelé «les pays voisins, dont la Chine, qui pourraient avoir une influence sur la Corée du Nord, à exercer leur influence pour que cette situation soit résolue pacifiquement».

M. Ban, de nationalité sud-coréenne, a aussi salué la «réponse mesurée» des autorités américaines aux déclarations et mesures prises par le régime nord-coréen, ainsi que la solidarité de Washington avec Séoul.

Deux missiles

La Corée du Nord, qui a multiplié les déclarations martiales ces derniers mois, a déployé sur sa côte orientale deux missiles Musudan d'une portée théorique de 4000 kilomètres mais jamais testés.

Leur tir éventuel pourrait survenir autour du 15 avril, ou coïncider avec la visite à Séoul, prévue vendredi, du secrétaire d'Etat américain John Kerry et du secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen. (afp/Newsnet)

Créé: 11.04.2013, 23h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?