La Une | Lundi 22 septembre 2014 | Dernière mise à jour 22:53
ECONOMIE

Paris demande à un publicitaire d'inventer la "Marque France"

Mis à jour le 30.01.2013 3 Commentaires

En mal de compétitivité, le gouvernement a confié à un publicitaire, le PDG du groupe McCann, la mission d'inventer une "Marque France" pour donner un coup de pouce aux exportations et à l'attractivité du pays.

Image d'illustration.

Image d'illustration.
Image: AFP

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La mission, qui doit rendre ses conclusions le 1er mai, comprend également la styliste Agnès B, le vice-président de Toyota Europe Michel Gardel, la présidente de General Electric France Clara Gaymard et le président d'Equancy & Co Robert Zarader.

"Cette image nouvelle nous voulons la formuler pour renforcer notre compétitivité à l'export comme notre attractivité en France", a déclaré la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq lors d'une conférence de presse.

Selon elle, "la France est un grand pays, par sa diplomatie, par son appareil de défense, par sa place déterminante en Europe, ses grandes entreprises qui sont présentes dans le monde entier, mais elle ne le sait pas, et les Français figurent au rang peu enviable de numéro un pour le scepticisme".

La "Marque France", qui doit à ses yeux aller au-delà des clichés -- "les fromages, les Champs-Elysées, les châteaux de la Loire et les amoureux" --, est censée aider les Français "à dépasser la crise de confiance".

Nicole Bricq a plaidé pour que ce concept soit un "fédérateur d'énergies" sous la forme d'une "marque ombrelle" qui puisse abriter "d'autres marques", entreprises ou régions qui font leur propre communication.

Il faut "que celui qui a un gîte dans le Tarn-et-Garonne ou dans l'Aveyron (sud), qui est sur internet, puisse utiliser la marque comme par exemple Renault qui vend ses voitures au Brésil", a renchéri le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

Au terme d'une conférence de presse riche en termes anglais ("made in France in the world", "made by France", "France inside", "nation branding"...), Philippe Lentschener, le publicitaire chargé de créer cette marque et de proposer des actions pour la propager a affirmé vouloir s'inspirer de l'"American Dream" ou rêve américain, en français.

"Le fait d'avoir ce référentiel commun, ça n'existe pas" pour la France, a plaidé Philippe Lentschener. "Il faut le faire d'une manière non nostalgique, il faut le faire d'une manière qui soit tournée vers le futur", a-t-il estimé.

(afp/Newsnet)

Créé: 30.01.2013, 23h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Jean-Pierre Duflon

31.01.2013, 07:17 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Ouais. Ils pourraient mettre un coq, ou un berret...!!!! Répondre


Serge-André Monney

31.01.2013, 05:09 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 1

Cela fait des décennies que nos entreprises font leur marketing avec le "swiss made" et cela leur réussi fort bien. Ils pourraient donc s'inspirer de notre savoir-faire en la matière ! Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?