Pistorius est envoyé en hôpital psychiatrique

Afrique du SudOscar Pistorius subira des examens psychiatriques pour établir s'il souffrait d'un «trouble d'anxiété généralisée» lorsqu'il a tué son amie en février 2013.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La juge sud-africaine devant laquelle le champion paralympique comparaît a annoncé mercredi matin sa décision d'obliger Pistorius à être examiné dans un milieu psychiatrique.

L'examen n'a pas pour but de punir Pistorius mais d'«assurer à l'accusé un procès équitable», a justifié la juge Thokozile Masipa. Il permettra aussi de «révéler si au moment du crime (il) souffrait d'un trouble mental qui aurait pu le rendre pénalement non responsable de son acte».

La juge a ainsi suivi l'avis du procureur Gerrie Nel qui a dit vouloir éviter que Pistorius cherche à faire appel de son éventuelle condamnation en arguant d'une santé mentale fragile. L'avocat de la défense Barry Roux a jugé cet examen prématuré, car il souhaitait interroger d'autres témoins.

Peur de la criminalité

Mardi, la psychiatre Meryll Vorster s'était exprimée devant le tribunal. Elle avait estimé que l'anxiété d'Oscar Pistorius a exacerbé sa peur de la criminalité.

Oscar Pistorius, 27 ans, affirme qu'il a tué son amie Reeva Steenkamp par accident, croyant qu'un cambrioleur était caché dans les toilettes. L'accusation pense au contraire qu'il l'a abattue sciemment au cours d'une violente dispute. L'athlète risque la prison à perpétuité.

(ats/nxp)

Créé: 14.05.2014, 10h43

Articles en relation

La santé mentale d'Oscar Pistorius mise en cause

Afrique du Sud La santé mentale du champion paralympique, accusé de meurtre, était au centre des débats au procès de l'athlète mardi à Pretoria. Plus...

Oscar Pistorius souffre d'«anxiété», selon une psy

Afrique du Sud Le champion paralympique sud-africain, accusé d'avoir assassiné sa petite amie en 2013, souffre d'«anxiété», selon une psychiatre citée lundi par la défense à la reprise de son procès. Plus...

Reeva était sur le point de sortir des toilettes

Procès de Pistorius Un expert en balistique cité par la défense de Pistorius cherche à démontrer que Reeva Steenkamp n'était pas dans une situation défensive mais au contraire, la jeune femme était sur le point de sortir des toilettes quand elle a été tuée. Plus...

Pistorius a vendu sa maison pour payer son procès

Afrique du Sud L'athlète sud-africain Oscar Pistorius a vendu sa maison de Pretoria où il a tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013. Plus...

Le dernier repas de Reeva en ligne de mire

Procès Pistorius Le procureur s'est efforcé jeudi de démontrer que la petite amie du champion, Reeva Steenkamp avait mangé deux heures avant d'être abattue de quatre balles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...