Vend premier ministre «bon à rien» sur eBay

PakistanUn internaute était exaspéré après la mise en cause de la famille Sharif dans le scandale «Panama Papers».

L'annonce a fait le buzz au Pakistan.

L'annonce a fait le buzz au Pakistan. Image: DR - capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a été mis en vente sur le site d'enchères eBay, par un internaute exaspéré après la mise en cause de la famille Sharif dans le scandale «Panama Papers». Les offres ont atteint plus de 83'000 euros (90'000 francs) jeudi.

«Premier ministre pakistanais bon à rien Nawaz Sharif à vendre» pouvait-on lire sur l'annonce mise en ligne sur le site par un usager de longue date. «Mastavis» décrit le dirigeant comme «neuf avec des défauts». «Nous n'en avons plus besoin. Il lui faut un peu d'amour et de bons soins,» écrit-il.

«Pas en état de marche. N'a jamais fonctionné. Défectueux et corrompu de naissance», ajoute l'annonce, critiquant également la famille.

Deux pour un

L'annonce a fait le buzz au Pakistan. Elle promet à l'acquéreur qu'il recevra en outre gratuitement le frère du Premier ministre, Shahbaz Sharif, actuellement gouverneur de la province du Pendjab.

Nawaz Sharif est sous pression depuis que la fuite des Panama Papers a révélé les liens de sa famille avec une série de compagnies off-shore. Il a annoncé il y a une dizaine de jours la formation d'une commission pour enquêter sur ces accusations. Cette fuite massive a révélé comment nombre de riches dirigeants et hommes d'affaires dissimulent leurs biens dans des paradis fiscaux.

Trois des quatre enfants de Nawaz Sharif, sa fille Maryam, pressentie comme son successeur, et ses fils Hasan et Hussain, sont cités dans les Panama Papers comme propriétaires de biens immobiliers à Londres détenus par le biais de compagnies offshore gérées par le cabinet panaméen, Mossack Fonseca.

Question épineuse

La question de la collecte des impôts est épineuse au Pakistan, où à peine 1% des quelque 200 millions d'habitants paient des impôts. Avec son ratio taxe-PIB de 11%, l'un des plus faibles au monde, le pays est dans le collimateur des bailleurs de fonds étrangers qui maintiennent le pays à flot.

Jeudi après-midi, les enchères avaient atteint 66'200 livres britanniques, soit 83'140 euros. Elle a été retirée du site peu après.

(ats/nxp)

Créé: 15.04.2016, 09h42

Articles en relation

L'Europe s'empare de la lutte contre l'évasion fiscale

«Panama Papers» Les pays européens sont montés en première ligne dans la lutte contre l'évasion fiscale, sous la pression d'opinions publiques échaudées par les «Panama Papers». Plus...

Le Panama promet de mieux contrôler ses avocats

«Panama Papers» Le gouvernement a annoncé une mesure pour lutter contre l'évasion fiscale. Plus...

«Panama Papers»: l'OCDE se réunit

Fraude fiscale Les pays les plus riches du monde se sont penchés sur les moyens de lutte contre l'évasion fiscale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...