Solidarité avec Deniz Yücel, emprisonné en Turquie

Appel des journalistes

Le correspondant turc Deniz Yücel, 43 ans, est en prison depuis plus d’une semaine.

Le correspondant turc Deniz Yücel, 43 ans, est en prison depuis plus d’une semaine. Image: Esra Gültekin/weltN24

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le correspondant turc du journal allemand Die Welt, Deniz Yücel, est en détention policière depuis plus d’une semaine maintenant. Il est accusé d’être membre d’une organisation terroriste, après avoir rapporté des e-mails liés à un ministre turc et à un proche du président turc, Recep Tayyip Erdogan. D’une seule voix, six autres grands journaux européens ont exprimé toute leur solidarité avec Yücel et tous leurs collègues de Die Welt.

Ces six journaux sont El País en Espagne, Le Figaro en France, La Repubblica en Italie, Le Soir en Belgique ainsi que la Tribune de Genève/24 heures et le Tages-Anzeiger en Suisse. Ces sept organes de presse coopèrent dans le cadre de l’Alliance européenne des journaux leaders (LENA). Ce réseau de grands groupes de presse travaille en étroite collaboration et se fonde sur des valeurs européennes communes, notamment la liberté de la presse et des opinions. «Nous sommes en pensées avec nos collègues allemands», affirme Javier Moreno, ancien éditeur en chef d’El País et éditeur en chef actuel de LENA.

«Nous sommes reconnaissants du soutien de nos collègues européens en cette période difficile», remercie Ulf Poschardt, éditeur en chef de Die Welt. «Le gouvernement turc insiste constamment sur le fait que la Turquie se plie à l’Etat de droit. Dès lors, nous espérons qu’un procès juste prouvera l’innocence de Deniz Yücel, dont le travail est excellent.» Die Welt est l’un des plus grands quotidiens nationaux en Allemagne. C’est également l’un des journaux en ligne les plus importants là-bas.

Deniz Yücel, âgé de 43 ans, a la double nationalité turque et allemande et, comme de nombreux autres journalistes dans les médias internationaux, a évoqué des e-mails que le collectif turc de pirates informatiques gauchistes RedHack a acquis sur le compte privé du ministre de l’Energie, Berat Albayrak. Ces e-mails évoquaient, entre autres, le contrôle des groupes de presse turcs et l’influence du public en utilisant de faux utilisateurs sur le service de messagerie Twitter. Berat Albayrak est l’un des beaux-fils du président turc, Recep Tayyip Erdogan. Les e-mails étaient déjà disponibles sur la plate-forme de dénonciation WikiLeaks depuis le début de décembre.

Les autorités accusent Yücel d’être membre d’une organisation terroriste, d’utilisation abusive de données et de propagande terroriste. Depuis la fin de décembre, six autres journalistes de la presse turque ont été arrêtés suite à cette affaire d’e-mails. Trois d’entre eux sont en détention, accusés d’être membres d’une différente organisation terroriste. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a contacté le premier ministre turc, Binali Yildirim, le week-end dernier concernant l’affaire de Deniz Yücel. Le ministre allemand des Affaires étrangères a promis qu’il allait tout mettre en œuvre pour aider M. Yücel. Reporters sans frontières, organisation internationale de protection de la liberté de la presse, a exigé «un traitement juste, conformément à l’Etat de droit, pour Deniz Yücel». L’organisation a ajouté qu’«il doit être relâché immédiatement s’il s’avère que les charges à son encontre se fondent uniquement sur sa critique».

(24 heures)

Créé: 01.03.2017, 08h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Tout n'est pas joué pour le 2e tour», paru le 29 avril 2017.
(Image: Valott) Plus...