Des chercheurs créent des virus de la grippe H1N1

SantéAfin de mieux pouvoir les étudier, des virologues américains ont créé en laboratoire des virus H1N1 de la pandémie de 2009 capables d'échapper au système immunitaire humain.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des chercheurs américains ont pour objectif de développer des vaccins plus efficaces contre la grippe et contre de potentielles souches dangereuses.

«Nous avons pu identifier en laboratoire, dans des conditions sécurisées, des parties-clés du virus H1N1, apparu en 2009, qui le rendent invincible par le système immunitaire», a expliqué mercredi le professeur Yoshihiro Kawaoka, de l'université de Wisconsin-Madisson, responsable de ces travaux devant être prochainement publiés.

Ces changements se produisent dans l'hémagglutinine, une protéine présente à la surface des virus de la grippe qui leur permet de s'attacher à un récepteur des cellules qu'ils infectent, a-t-il expliqué. Les travaux «montrent que des virus capables de déjouer le système immunitaire émergent dans la nature», poursuivit-il.

Tous ces changements de cette protéine ne persistent pas et tous les trois à cinq ans, les virus acquièrent suffisamment de modifications pour ne plus répondre au vaccin contre la grippe saisonnière.

Article de presse en cause

«L'objectif de cette recherche est d'améliorer notre capacité à sélectionner les virus de la grippe pour développer de nouveaux vaccins capables de mieux répondre aux souches en circulation», a précisé un porte-parole de l'université du Wisconsin.

Le professeur Kawaoka a rejeté avec force un article paru mardi dans l'Independent de Londres, qui l'accuse d'avoir «créé une nouvelle souche mortelle du virus H1N1 de 2009» contre laquelle le système immunitaire humain est impuissant, et de se livrer à des manipulations risquées pour des recherches sur la pandémie.

«C'est regrettable qu'un quotidien choisisse de manipuler le message de cette façon pour attirer les lecteurs avec des titres à sensation», écrit-il.

Le virologue souligne que le virus H1N1 de 2009 circule désormais tous les ans et n'est plus un agent viral pandémique. Il s'agit désormais d'un virus de la grippe saisonnière contre lequel la majorité des gens sont actuellement immunisés. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2014, 07h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les vignerons valaisans vont payer un très lourd tribut au gel intense survenu la semaine dernière. Les abricotiers ont également énormément souffert. Du jamais-vu de mémoire d'agriculteur.
(Image: Bénédicte) Plus...