La Une | Vendredi 18 avril 2014 | Dernière mise à jour 22:57
Exploit

Felix Baumgartner a franchi le mur du son en chute libre

Mis à jour le 14.10.2012 11 Commentaires

Historique: l'Autrichien Felix Baumgartner est devenu le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. L'aventurier a sauté de 39'000 mètres d'altitude. Il a atterri sans encombres à l'ouest de Roswell.

Revivez le saut de Felix Baumgartner en direct sur cette vidéo de YouTube.


Galerie Photos

Felix Baumgartner a réussi son exploit

Felix Baumgartner a réussi son exploit
L'Autrichien Felix Baumgartner est devenu le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. L'aventurier a sauté de 39'000 mètres d'altitude.

Articles en relation

Galerie Photos

Les vols aériens les plus extrêmes

Les vols aériens les plus extrêmes
Alors que Félix Baumgartner s'apprête à atteindre le mur du son en chute libre, d'autres fous de l'air ont accompli des exploits. Retour en vidéos avec l'aide du Huffington Post.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'aventurier autrichien Felix Baumgartner est devenu dimanche le premier homme à franchir le mur du son en chute libre après s'être élancé d'une capsule accrochée à un ballon d'hélium d'une altitude record d'un peu plus de 39.000 mètres dans le ciel du Nouveau-Mexique (sud-ouest).

Baumgartner, 43 ans, a franchi le mur du son après quelques dizaines de secondes et a pu ensuite ouvrir son parachute après un total de 4 min 19 sec de chute libre. Il a atteint une vitesse maximale de 1.137 km/h, selon Sarah Anderson, une porte-parole de la mission Red Bull Stratos.

S'appuyant sur les premiers éléments dont elle disposait, Mme Anderson a précisé que le saut dans son ensemble avait duré 9 minutes et trois secondes, dont 4 min 44 sec après que l'Autrichien a ouvert son parachute au-dessus du désert du Nouveau-Mexique.

Records du monde

Lors de sa descente, Felix Baumgartner a également battu deux autres records du monde: celui de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, et le record du plus haut saut en chute libre, détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'Armée de l'air américaine, Joe Kittinger (qui avait sauté de 31.333 m).

Felix Baumgartner avait décollé à 09H30 (15H30 GMT) et son ascension a duré plus de deux heures et demie. Ce spécialiste de base-jump s'est montré imperturbable durant la montée, tout juste marquée par un petit problème de chauffage à l'intérieur de la capsule qui provoquait de la buée sur sa visière.

Arrivé à plus de 39.000 mètres d'altitude, après une longue check-list, il s'est élancé dans le vide, tête en avant pour gagner plus de vitesse.

«Laisse ton ange gardien prendre soin de toi», lui a dit juste avant le saut Joe Kittinger, qui faisait partie de l'équipe Red Bull Stratos.

Chute vertigineuse

Après 4 min 19 sec d'une vertigineuse chute libre, Felix Baumgartner a ouvert son parachute et s'est posé sans encombre, rapidement rejoint par des membres de son équipe en hélicoptère.

«Quelquefois il faut aller très haut pour se rendre compte combien nous sommes petits», avait déclaré le parachutiste peu avant de s'élancer dans le vide.

L'Autrichien, s'entraînait depuis cinq ans pour ce saut risqué. Le plus grand danger pour lui était de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance qui aurait pu s'avérer fatale. La solidité de sa combinaison pressurisée était également essentielle.

Dans le cadre de sa préparation, Felix Baumgartner avait déjà effectué avec succès deux sauts à haute altitude, à 21.800 mètres et 29.600 mètres.

La mission Red Bull Stratos, forte d'une équipe de 100 personnes, espérait également, avec ce saut, contribuer à la recherche médicale en matière aéronautique, pour les astronautes et les éventuels futurs touristes de l'espace.

Reports

Victime des aléas de la météo à Roswell, où se tient l'expérience, Felix Baumgartner avait dû repousser trois fois cette semaine sa tentative, notamment mardi, quand le départ avait été annulé au tout dernier moment à cause du vent.

Dimanche le ballon a d'ailleurs décollé avec plus de trois heures de retard par rapport au planning initial, toujours en raison du vent.

La tentative a été suivie en direct sur le site internet de la mission, www.redbullstratos.com, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines attachées à la combinaison du parachutiste. Plus de 7 millions d'internautes ont aussi suivi ce saut extrême sur le site Youtube.

Ce saut historique a coïncidé avec le 65e anniversaire du jour où le pilote américain Chuck Yaeger a franchi pour la première fois le mur du son en avion.

(afp/Newsnet)

Créé: 14.10.2012, 21h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

11 Commentaires

Francine Kobel

14.10.2012, 20:58 Heures
Signaler un abus 17 Recommandation 6

Bravo Monsieur Baumgartner ! et je reconnais que j'ai sérieusement douté de ce succès ! Quel cran ! Répondre


Françoise Messer

14.10.2012, 21:55 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 1

Question record, c'est sûr...il a fait fort... Répondre



Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Sondage

Où achetez-vous votre pain?