La mante religieuse dévore aussi des oiseaux

ZoologieUne étude publiée mardi indique que l'insecte de grande taille boulotte également des petits volatiles.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La mante religieuse ne mange pas que des insectes, des araignées et ses propres mâles. Ses pattes ravisseuses puissantes lui permettent de dévorer grenouilles, lézards ou autres salamandres. Phénomène peu connu, elles dégustent même des oiseaux, colibris en tête.

Une étude de zoologues suisses et américains le documente désormais: les oiseaux font partie des proies de la mante religieuse, écrit mardi l'Université de Bâle. Ses résultats, réunis par Martin Nyffeler, de l'alma mater bâloise, Mike Maxwell, de la National University de La Jolla (USA) et James Van Remsen, de la State University de Louisiane (USA) sont publiés dans la revue The Wilson Journal of Ornithology.

Surtout aux Etats-Unis

Selon l'étude, douze espèces issues de neuf genres de mantes religieuses ont été observées en train de dévorer des oiseaux et ce, dans 13 pays sur tous les continents, excepté l'Antarctique. Les proies sont issues de 24 espèces d'oiseaux.

La vaste étendue du phénomène constitue une «découverte spectaculaire», commente Martin Nyffeler, cité dans le communiqué. Plus de 70% des 147 cas documentés sont survenus aux Etats-Unis. Dans ce pays, les mantes religieuses s'attaquent souvent à des oiseaux perchés sur des bols d'eau sucrée, destinés aux colibris, ou sur des plantes, dans les jardins. Leurs proies favorites sont les colibris à gorge rubis.

Espèces d'oiseaux menacés

«L'étude révèle la grande menace que représentent les mantes religieuses pour la survie de certaines espèces d'oiseaux», souligne Martin Nyffeler. Et d'appeler à la prudence en matière de lâchage de mantes religieuses visant à combattre les insectes nuisibles.

Il y a plusieurs décennies, un type non indigène de mantes religieuses avait été importé aux Etats-Unis pour se débarrasser de ces insectes. Celles-ci ainsi que certaines congénères indigènes s'attaquent désormais aussi à des oiseaux. (ats/nxp)

Créé: 04.07.2017, 14h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le corps de Dali exhumé, paru le 21 juillet.
(Image: Bénédicte) Plus...