La Une | Lundi 21 avril 2014 | Dernière mise à jour 11:14
Espace

Des moteurs ioniques pour propulser des satellites

Mis à jour le 30.03.2012 1 Commentaire

Envoyer de petits satellites autour de Terre grâce à un moteur ionique ultra-compact devrait faire baisser les coûts de l'exploration spatiale. L'EPFL en a présenté un prototype jeudi.

(EPFL) Les coûts de fabrication et de lancement de petits satellites commencent à un demi-million de francs, contre plusieurs centaines de millions pour des engins conventionnels.

(EPFL) Les coûts de fabrication et de lancement de petits satellites commencent à un demi-million de francs, contre plusieurs centaines de millions pour des engins conventionnels.

Présentation en vidéo (anglais)

Mots-clés

Les petits satellites devraient gagner en mobilité autour de la Terre grâce à un moteur ionique ultra-compact. Un prototype de ce système de propulsion est sorti des laboratoires de l’EPFL. Le projet vise à baisser fortement les coûts de l’exploration spatiale.

Au lieu d’un carburant combustible, le moteur MicroThrust fonctionne grâce à un liquide ionique, un composé chimique appelé EMI-BF4 constitué de molécules chargées électriquement (ions). A l’aide d’un champ électrique, ces ions sont attirés puis éjectés, créant ainsi une poussée, explique jeudi l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). «On ne brûle pas le carburant, on l’expulse».

Se libérer de l’orbite terrestre

Grâce à ce moteur, dont le prototype ne pèse que 200 grammes carburant compris, les chercheurs comptent développer l’exploration spatiale à bon marché. Le dispositif est conçu pour des petits satellites d’un poids compris entre un et 100 kilos qui pourront ainsi changer d’orbite terrestre ou rejoindre des destinations plus lointaines.

«Pour l’instant, les nanosatellites sont coincés dans leur orbite. Notre objectif, c’est de les en libérer», indique Herbert Shea, coordinateur du projet européen MicroThrust et directeur du Laboratoire de microsystèmes pour les technologies spatiales de l’EPFL.

Les petits satellites connaissent le succès, souligne la Haute Ecole. Les coûts de fabrication et de lancement commencent à un demi-million de francs contre plusieurs centaines de millions pour des engins conventionnels. Seul point noir jusqu’à présent, l’absence d’un système de propulsion qui les rendrait véritablement autonomes.

Pour CleanSpace One

«Nous avons calculé que pour atteindre l’orbite lunaire, un nanosatellite équipé du moteur ionique voyagerait environ 6 mois et consommerait 100 millilitres de carburant», affirme Muriel Richard, du Swiss Space Center de l’EPFL, citée dans le communiqué. MicroThrust est censé équiper le microsatellite CleanSpace One, présenté récemment par l’EPFL et destiné à nettoyer l’espace de ses débris.

Pour atteindre par exemple Swisscube, le satellite équipé de MicroThrust devra effectuer plus de 1000 révolutions terrestres durant 2 à 3 mois, selon les scénarios de Swiss Space Center. Les chercheurs disposent désormais de plus d’une année pour finaliser leur projet. (ats/Newsnet)

Créé: 30.03.2012, 09h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Toto Ramolo

30.03.2012, 09:45 Heures
Signaler un abus

"..lancement commencent à un demi-million de francs..." :) Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne

Sondage

Vous offrez-vous des croisières sur les bateaux Belle Époque du Léman?




Sondage

Où achetez-vous votre pain?






Rubriques: Vaud & Régions · Suisse · Monde · Economie · Sports · Culture · People · Vivre · Auto-Moto · High-Tech · Savoirs ·
Outils: Recherche · RSS · Newsletter · Mobile · Météo
24 Heures: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum