Télescope bernois contre les déchets de l'espace

ScienceUn téléscope de surveillance de l'orbite géostationnaire a été mis en service en Afrique du Sud par l'Institut d'astronomie de l'Uni de Berne.

La nouvelle station sud-africaine, près de Sutherland, s'intègre dans le réseau SMARTnet.

La nouvelle station sud-africaine, près de Sutherland, s'intègre dans le réseau SMARTnet. Image: Uni Berne @ H.Fiedler

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Institut d'astronomie de l'Université de Berne, avec le Centre allemand de contrôle des satellites à Oberpfaffenhofen, a mis en service en Afrique du Sud une station de télescope de surveillance de l'orbite géostationnaire. Son but: détecter les déchets spatiaux.

L'alma mater bernoise dispose déjà depuis plus de vingt ans de deux stations assumant cette tâche, une à Zimmerwald (BE), la «Swiss Optical Ground Station and Geodynamics Observatory», l'autre à Ténériffe (E), avec un télescope de l'Agence spatiale européenne.

Réseau SMARTnet

La nouvelle station sud-africaine, près de Sutherland, s'intègre dans le réseau SMARTnet (Small Aperture Robotic Telescope Networks), dont la mission principale est de recueillir des données sur les débris spatiaux et assurer une exploitation sûre des satellites. Tout objet dépassant 30 centimètres est détecté et sa trajectoire calculée, a indiqué l'Université de Berne dans un communiqué.

Les informations recueillies ne servent toutefois pas uniquement à éviter des collisions. Elles sont également utilisées pour la recherche en physique: variations de luminosité, changements de trajectoire, observations spectrales par exemple.

En Afrique du Sud, avec 300 nuits claires par année, les conditions d'observation sont optimales. La station, entièrement automatisée, a livré ses premières images le 3 avril. Elle se compose de deux télescopes, deux caméras et plusieurs ordinateurs.

L'infrastructure est fournie par l'Observatoire astronomique sud-africain (SAAO). Afin de compléter le réseau SMARTnet, d'autres stations sont planifiées en Australie et en Amérique du Sud, notamment. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2017, 12h27

Articles en relation

Le télescope géant chasse les ovnis... et les riverains

Chine Avec son appareil gigantesque, Pékin compte bien devenir une puissance scientifique. Quitte à exproprier par milliers. Plus...

Plus d'un milliard d'étoiles de la Voie lactée localisées

Espace La carte a pu être réalisée à partir des observations du télescope spatial européen Gaia. Plus...

«Un puissant signal» qui pourrait être extraterrestre

Espace Un radio télescope russe a détecté un puissant signal qui pourrait laisser penser à une transmission intelligente extraterrestre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 3

Faut-il opérer les gens qui naissent «intersexes»? Paru le 3 janvier 2017.
(Image: Bénédicte) Plus...