Lance Armstrong ne roule plus les mécaniques

CyclismeL’Américain est attaqué sur tous les fronts. L’Equipe a porté une nouvelle salve jeudi.

Des questions autour d'un champion déchu.

Des questions autour d'un champion déchu. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Avez-vous perdu la tête? Je sais qu’il s’agit d’un thème d’actualité, mais êtes-vous fou? Vous rendez-vous compte de votre question? En 1999, les vélos à moteur n’existaient même pas.» Apostrophé sur une radio irlandaise le 7 octobre dernier en ces termes: «Avez-vous jamais utilisé un vélo à moteur au Tour?» Lance Armstrong fit comme s’il tombait de la lune. Courroucé, il annula dans la foulée sa venue à Dublin où il devrait prendre part à une conférence sur la santé…

Déchu de ses sept succès sur le Tour, le miraculé du cancer n’en a pas fini avec les affaires. Ceux qui l’imaginaient se la couler douce, se dorant la pilule du côté d’Hawaï dans sa résidence d’été en sont pour leurs frais. La chaîne CBS a remis au goût du jour la suspicion sur les fraudes technologiques qui électrisent le peloton ces dernières saisons. Donnant la parole à Istvan Varjas, le physicien hongrois inventeur du vélo motorisé, l’émission «60 minutes» a pointé un index accusateur sur l’Américain et la Sky. Dans le reportage, Greg LeMond a amené de l’eau au moulin des supputations. Ancien manager d’Armstrong, Johan Bruyneel suspecte la jalousie maladive de LeMond. Pour faire bonne mesure, le repenti Tyler Hamilton a testé le vélo à l’antenne. L’ancien coéquipier d’Armstrong s’est montré euphorique.

Depuis mardi, le «Boss» se coltine un courrier explosif sur son porte-bagages, expédié par l’US Postal, via la justice. Celle-ci lui réclame 100 millions de dommages-intérêts. Jeudi, L’Equipe a remis une salve ou glissé une pièce dans l’automate, c’est selon comme on voit les choses, dans un article intitulé: Armstrong rattrapé par son passé.

«L’enquête de CBS sur l’utilisation du vélo à moteur électrique a instillé le doute autour du Texan dont la saga suscite encore bien des spéculations. Pendant son règne, il a pu s’appuyer sur un réseau de complicités nouées à l’UCI où les présidents successifs Hein Verbruggen et Pat McQuaid ont été arrangeants à son endroit. Certains en arrivent à se demander, peut-être à tort, si son repentir chez Oprah Winfrey en janvier 2013 n’était pas un dérivatif pour cacher une tricherie encore plus crasse.» Diable! (24 heures)

Créé: 16.02.2017, 16h16

Articles en relation

L'Etat réclame 100 millions à Lance Armstrong

L'histoire du jour Déjà déchu des ses sept succès au Tour de France, l'ancien leader de l'US Postal va comparaître en justice. Plus...

Lance Armstrong se sent comme Voldemort

L'histoire du jour A l'approche du Tour de France, le champion déchu revient sur le devant de la scène et le grand écran. Plus...

«Ce rapport ressemble à un tout petit coming out»

Cyclisme Pourfendeur du dopage, Pierre Ballester commente le rapport de la commission indépendante qui dédouane l’UCI vis-à-vis de Lance Armstrong Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Face à la concurrence étrangère et la chute des prix de l'électricité, l'industrie hydroélectrique suisse est à la peine. La question de son soutien sera au menu du Conseil national la semaine prochaine
(Image: Bénédicte) Plus...