Sepp Blatter: «Les Brésiliens n'attaqueront pas le football»

FootballEn cette année de Mondial au Brésil, le président de la FIFA, Sepp Blatter, évoque son avenir et celui du football.

Sepp Blatter, président de la FIFA, estime que les Brésiliens respecteront le football, qu'il considèrent comme une «religion».

Sepp Blatter, président de la FIFA, estime que les Brésiliens respecteront le football, qu'il considèrent comme une «religion». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

– Avec l'agitation sociale au Brésil, on promet un Mondial particulièrement chaud. Cela vous empêche-t-il de dormir?
– Je suis un optimiste, pas un peureux. Je n’ai donc pas peur. Mais nous le savons, il y aura de nouveau des manifestations, des protestations. Les dernières, à la Coupe des Confédérations dans ce même pays, étaient nées des réseaux sociaux. Il n’y avait pas de but, de vraie revendication, mais pendant le Mondial il y en aura peut-être de plus concrètes, de plus structurées. Mais le football sera protégé, je crois que les Brésiliens n’attaqueront pas le football directement. Car chez eux, c’est une religion.

– Les pays qui se présentent pour organiser une Coupe du monde se rendent-ils compte du défi que cela représente dans le monde moderne?
– Non. Le Brésil vient de prendre conscience de ce que c’est, il a commencé beaucoup trop tard. C’est le pays le plus en retard depuis que je suis à la FIFA, et pourtant c’est le seul qui avait autant de temps – sept ans – pour se préparer.

– Vous avez 77 ans, mais vous laissez planer le doute sur votre avenir. Allez-vous briguer un nouveau mandat à la présidence de la FIFA?
– Je ne peux pas répondre par oui ou par non, mais simplement préciser que je ne me sens pas assez fatigué pour dire que je ne me représenterai pas.

Découvrez l'intégralité de l'entretien dans notre journal de ce samedi. (24 heures)

(Créé: 04.01.2014, 13h19)

Articles en relation

L'équipe de Suisse repense sa préparation du Mondial

Football Le résultat du tirage au sort de vendredi conduit Ottmar Hitzfeld et son staff à revoir de manière radicale le programme de préparation. Plus...

Ce qu'il faut retenir des adversaires de la Suisse

Mondial 2014 Avec l’Équateur, le Honduras et la France dans le groupe E, l'équipe de Suisse a hérité d'un tirage a priori favorable. Décryptage des adversaires de la Nati. Plus...

Chez lui, le Brésil a vécu un tirage contrasté

Mondial 2014 A 188 jours de «sa» Coupe du monde, le Brésil ne sait pas s'il doit jubiler ou commencer à trembler. Si il sort de son groupe, il devrait affronter l'Espagne ou les Pays-Bas en 8es. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 2

Des trains en panne durant la canicule, publié le 4 juillet
(Image: Valott) Plus...