La Une | Lundi 22 décembre 2014 | Dernière mise à jour 22:51
Tennis

Federer au tapis à Dubaï

Mis à jour le 01.03.2013

Roger Federer est toujours à la recherche d'un premier titre en 2013. Comme Andy Murray à Melbourne et Julien Benneteau à Rotterdam, Tomas Berdych lui a fermé la porte à Dubaï.

«J'ai eu ma chance mais tout est allé un peu contre moi dans les moments décisifs», déplore Roger Federer.

«J'ai eu ma chance mais tout est allé un peu contre moi dans les moments décisifs», déplore Roger Federer.
Image: AFP

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le Tchèque s'est imposé 3-6 7-6 (10/8) 6-4 en demi-finale du tournoi ATP 500 des Emirats dont Roger Federer détenait le titre. Samedi en finale, Berdych affrontera le no 1 mondial Novak Djokovic, victorieux 6-3 7-6 de Juan Martin Del Potro. Un Djokovic, invaincu désormais depuis dix-sept rencontres, sera le grandissime favori de cette finale contre un adversaire qu'il a battu à... douze reprises en treize matches.

Cette défaite ne sera pas facile à digérer pour Roger Federer. Dans son second fief où il s'est imposé à cinq reprises, le Bâlois a, en effet, laissé filer une victoire qui lui tendait les bras. Il a mené 6/4 dans le jeu décisif de la deuxième manche. Il devait ensuite bénéficier d'une troisième balle de match à 8/7 avant de permettre à son rival de recoller au score sur un retour gagnant en coup droit. Sur la première balle de match, la seule jouée sur son service, Federer a commis la faute en slice de revers. Sur les deux autres, Berdych a armé deux services gagnants.

«Très frustrant»

Dans la troisième manche, Tomas Berdych fut le plus incisif. Le Tchèque s'est, ainsi, procuré sept balles de break. Il n'en a converti qu'une, au cinquième jeu mais cette balle devait finalement lui donner sa sixième victoire en dix-sept rencontres contre le no 2 mondial. Sur son engagement, Berdych n'a laissé aucune ouverture lors de ce dernier set.

Souvent rallié pour sa fébrilité au moment de conclure, Berdych a cette fois témoigné d'un sang froid remarquable. «J'ai eu ma chance mais tout est allé un peu contre moi dans les moments décisifs, déplore Roger Federer. Perdre dans ces conditions est toujours très frustrant».

Roger Federer disputera dans dix jours le tournoi d'Indian Wells, où il aura également un titre à défendre. Après ce Masters 1000 dans le désert californien, il s'accordera une pause de deux mois avant d'attaquer sa saison sur terre battue en mai à Rome. (si/Newsnet)

Créé: 01.03.2013, 19h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le sport en images