La Une | Mercredi 26 novembre 2014 | Dernière mise à jour 02:17
Football

L'Allemagne bat enfin la France

Mis à jour le 06.02.2013

A la recherche d'un succès en France depuis... 1935, l'Allemagne a vaincu le signe indien. Elle s'est imposée 2-1 mercredi en match amical à Saint-Denis, grâce à des réussites de Müller et de Khedira.

L'Allemagne s'impose face à la France.

L'Allemagne s'impose face à la France.

Merkel et Hollande ont assisté au match. (Image: AFP )

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Cette victoire, même si elle est un brin chanceuse, redonnera des couleurs à Joachim Löw. Le sélectionneur était, en effet, sous le feu de la critique après la défaite concédée face à l'Italie lors de l'Euro et l'incroyable match nul devant la Suède dans un match qui avait vu son équipe mener pourtant 4-0.

Face à des Français qui ont su se montrer séduisants grâce aux éclairs d'un Ribéry intenable et à la vista de Valbuena, les Allemands ont témoigné d'une réelle maîtrise à mi-terrain. Le but de la victoire inscrit par Khedira à la 74e illustre parfaitement cette faculté de pouvoir, à chaque instant, mettre hors de position la défense adverse. Khedira s'est appuyé sur son partenaire du Real Madrid Özil pour laisser sur place Sakho et Evra avant d'ajuster Lloris.

Défense centrale fragile

Les Français avaient ouvert le score juste avant la pause par Valbuena. Le lutin marseillais marquait... de la tête après une action qui avait souligné encore une fois toutes les limites des défenseurs allemands. Ils furent, en effet, bien passifs après un coup-franc de Benzema renvoyé par la transversale. Sissoko pouvait ainsi remettre de la tête pour Valbuena, libre de tout marquage à 5 mètres de la cage d'Adler.

Les Allemands revenaient toutefois très vite dans le match. A la 51e minute, Gündogan, leur meilleur homme, «volait» un ballon à Capoue, entré à la pause, pour placer Müller dans une position idéale. Le Bavarois ne laissait cette fois aucune chance à un Lloris qui avait été déterminant en première période devant Özil et Mertesacker. Comme pour l'Allemagne, le secteur le plus vulnérable dans l'équipe de France est bien la défense centrale. (si/Newsnet)

Créé: 06.02.2013, 23h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le sport en images