La Une | Dimanche 23 novembre 2014 | Dernière mise à jour 11:30
Etats-Unis

Lance Armstrong a vendu sa propriété d'Austin

Mis à jour le 11.04.2013

L'Américain, qui est l'objet de multiples procédures judiciaires depuis ses aveux de dopage, a vendu sa propriété d'Austin mais compte rester résident de la ville capitale du Texas, selon le journal local American-Statesman.

Lance Armstrong s'est séparé de sa somptueuse propriété de plus de 700 m2.

Lance Armstrong s'est séparé de sa somptueuse propriété de plus de 700 m2.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'ancien cycliste, déchu de l'essentiel de ses titres, radié à vie, abandonné par ses sponsors et qui a coupé les ponts avec la Fondation Livestrong, a cédé cette propriété - de plus de 700 m2 sur un terrain de 7000 m2 et achetée en 2004 - à un courtier en matières premières d'Austin.

Le prix de vente était de 10 millions de dollars (9,3 millions de francs) mais le prix d'achat n'a pas été communiqué, selon le journal.

Le Texan, dont la fortune est évaluée entre 60 et 110 millions de dollars par des médias américains, fait face à une série de procès qui pourraient lui coûter cher.

Il est visé par une plainte pour fraude déposée par son ex-coéquipier Floyd Landis, à laquelle s'est jointe le ministère américain de la Justice (DOJ) et qui pourrait le contraindre à devoir débourser jusqu'à 90 millions de dollars s'il est reconnu coupable d'avoir trompé le gouvernement américain en utilisant de l'argent public, via le sponsoring de son équipe cycliste par US Postal Services dans les années 2000, pour financer notamment un programme de dopage.

Nombreuses plaintes

L'Américain est aussi poursuivi par l'assureur américain SCA Promotions, qui lui réclame le remboursement de 12 millions de dollars versés après un litige commercial en 2005. La semaine dernière, Armstrong a demandé à un tribunal de Dallas de prononcer le rejet de cette procédure.

Une autre société d'assurances, Acceptance Insurance Company, qui a versé des primes de victoire au Texan après ses trois premiers Tours de France, lui réclame aussi des dédommagements. Il est également visé par une plainte en nom collectif pour publicité mensongère déposée contre FRS, une société de suppléments nutritionnels qui a employé Armstrong comme ambassadeur.

En Grande-Bretagne, l'hebdomadaire The Sunday Times exige 1,2 million d'euros (1,4 million de francs) pour compenser un accord financier conclu en 2006 à la suite d'une plainte en diffamation d'Armstrong. (si/Newsnet)

Créé: 11.04.2013, 21h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le sport en images

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne