La Une | Lundi 22 décembre 2014 | Dernière mise à jour 22:51
Mondiaux de Schladming

Ligety gagne le géant et se pare d'or pour la 3e fois

Mis à jour le 15.02.2013

L'Américain Ted Ligety a survolé le slalom géant des Mondiaux de ski alpin à Schadming. L'Autrichien Marcel Hirscher s'adjuge l'argent et l'Italien Manfred Moelgg le bronze. Débâcle historique dans le clan suisse.

1/19 Ted Ligety s'adjuge sa troisième médaille d'or en remportant le géant.
Image: Keystone

   

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Cette fois, c’est sûr: les Mondiaux de Schladming (Aut) appartiennent à Ted Ligety. Après ses sacres en super-G et super-combiné, l’Américain a remis ça en géant.

Si ses deux premiers titres n’étaient pas forcément attendus, son triomphe en géant l’était beaucoup plus. Le coureur de Park City domine la discipline depuis plusieurs saisons. Et souvent avec une insolente facilité.

Nouvelle démonstration de Ligety

Tout le monde était donc prévenu. Impossible toutefois de ne pas s’enthousiasmer devant cette nouvelle démonstration. L’acrobate de l’Utah a taillé des trajectoires dont lui seul a le secret, atomisant la concurrence dès la première manche avant de faire preuve d’une rare maîtrise sur le second tracé.

En théorie, Ted Ligety aurait pu être menacé par Marcel Hirscher. En théorie seulement. L’Autrichien n’a pu que se battre pour les places d’honneur. Avec succès puisqu’il a conquis la médaille d’argent, à 81 centièmes toutefois de son rival américain. Le podium a été complété par l’Italien Manfred Mölgg.

Finalement, seul Thomas Fanara a pu rivaliser avec Ligety durant une bonne minute. Las pour le Français, il chuté à quelques portes de l’arrivée de la manche initiale.

Non content d’être la star du moment, Ted Ligety a aussi marqué l’histoire de son sport. Ils ne sont ainsi que cinq à avoir gagné au moins trois titres durant les mêmes Mondiaux chez les messieurs. Un exploit qui semblait réservé à une autre époque. La preuve, il faut remonter à 1968 pour retrouver une telle razzia, celle du Français Jean-Claude Killy en l’occurrence.

Une première historique pour les Suisses

Les Suisses ont aussi marqué l’histoire. Mais à leur manière. Pour la première fois dans les annales des Mondiaux, aucun Suisse ne figure dans le top 10 du géant. Un couac hélas prévisible au vu des résultats de l’hiver dans la discipline.

Seul Gino Caviezel a tenté de sauver l’honneur avec une 15e place. Cela n’a pas évité une débâcle historique au clan helvétique. Mais cela reste encourageant pour le novice grison, qui dispute à 20 ans ses premiers Mondiaux.

Pour ses coéquipiers, ce géant a viré à la débandade. Déjà malmené en première manche, Didier Défago n’est pas allé au bout de son pensum l’après-midi. De son côté, Carlo Janka ne s’est même pas donné le peine de prendre le départ du second tracé, ne se sentant «pas assez en forme». Quant à l’incorrigible Marc Berthod, il a chuté dès la manche initiale. (si/Newsnet)

Créé: 15.02.2013, 15h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le sport en images