La Une | Samedi 25 octobre 2014 | Dernière mise à jour 12:45
Tennis

Wawrinka/Chiudinelli battus après 7h02' de lutte!

Mis à jour le 02.02.2013

Le match entre la paire suisse Wawrinka/Chiudinelli et le duo tchèque Berdych/Rosol a battu tous les records de longueur. Les Tchèques se sont finalement imposés trois sets à deux (6-4 5-7 6-4 6-7 24-22).

La paire suisse Wawrinka/Chiudinelli a participé à un match historique.

La paire suisse Wawrinka/Chiudinelli a participé à un match historique.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'équipe de Suisse a subi une défaite mortifiante et se retrouve menée 2-1 au terme d'un double historique au 1er tour du groupe mondial de la Coupe Davis face à la République tchèque, à Genève. Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli se sont inclinés 6-4 5-7 6-4 6-7 (3/7) 24-22 face Tomas Berdych/Lukas Rosol dans le match le plus long de l'histoire de la compétition (7h02' !).

Cet affrontement homérique fut en outre le double le plus long depuis la création du groupe mondial (1981) en terme de nombre de jeux (91 dont 46 dans l'ultime set, autre record).

Epreuve physique

La frustration est énorme dans le camp suisse. Wawrinka/Chiudinelli ont en effet bénéficié de trois balles de break parfaitement «jouables» dans le set décisif: deux consécutive à 7-7, sur des deuxièmes balles de Tomas Berdych, et surtout une à 8-8 30/40 sur le service de Lukas Rosol. Stanislas Wawrinka manquait alors le coche en défense, choisissant d'armer un passing-shot de revers difficile le long de la ligne, où se trouvait Tomas Berdych, plutôt que de jouer un coup croisé qui aurait pu pousser Lukas Rosol à la faute.

C'est donc avec un moral et un physique en berne que le champion olympique 2008 de double devrait défier Tomas Berdych dimanche dès 12h30, le dos au mur qui plus est puisque la Suisse n'a plus le droit à l'erreur. «Je me connais. Je sais que je serai prêt. De toute manière, Tomas a le même souci que moi: je ne pense pas qu'il tiendra la toute grande forme non plus», assurait néanmoins le Vaudois.

Encore une chance

«C'était un match incroyable, mais nous l'avons perdu. Nous devons nous concentrer sur la suite», poursuivait Stanislas Wawrinka, qui a ainsi connu pour la deuxième fois en l'espace de deux semaines les affres d'une telle défaite, lui qui s'était incliné 12-10 au cinquième set face à Novak Djokovic en 8e de finale de l'Open d'Australie. «Ces deux défaites sont totalement différentes. Nous avons encore une chance de remporter cette rencontre, alors que mon parcours était terminé en Australie après le match face à Djokovic», expliquait-il.

Ce double, qui constitue le deuxième match le plus long de l'histoire du tennis derrière le fameux affrontement entre John Isner et Nicolas Mahut disputé en 2010 à Wimbledon (11h05'), a connu une issue des plus cruelles pour Marco Chiudinelli. Le Bâlois de 31 ans, qui avait tenu à bout de bras le duo helvétique pendant les quatre premiers sets, commettait une double faute sur la... 13e balle de match à laquelle le double suisse devait faire face. Vainqueur de ses 22 premiers jeux de service, il était jusque-là le seul joueur à ne pas avoir concédé son engagement...

«Nous nous étions retrouvés dans la même situation en barrage en Australie en 2011, Nous étions alors menés 2-1 après un double serré que nous avions perdu, et avions gagné les deux derniers simples. Nous en avons déjà reparlé, et espérons revivre le même scénario», lâchait Marco Chiudinelli, qui n'oublie cependant certainement pas qu'un certain Roger Federer était de la partie sur le gazon australien en septembre 2011. (si/Newsnet)

Créé: 02.02.2013, 22h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le sport en images

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 824 124, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Service clients CP 585 - 1001 Lausanne