Yannick Noah déclare la guerre à Martina Hingis

Tennis - FedCupAu micro des radios françaises, le capitaine des «Bleues» n'a pas mis de gant en évoquant la St-Galloise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«J'espère que l'on va la massacrer !» Yannick Noah déclare la guerre à Martina Hingis. Comme si la Saint-Galloise devait toujours payer les propos tenus il y a dix-huit ans à l'adresse d'Amélie Mauresmo.

Au micro des radios françaises, le capitaine des «Bleues» n'a pas mis de gant. «J'aimerais que l'on lui pose la question: mais pourquoi ne s'arrête-t-elle pas?, s'interroge-t-il. Nous l'avions affrontée en 1998 à Sion quand j'avais lancé Amélie Mauresmo en Fed Cup. On avait pris une raclée. Elle était no 1 mondiale. Là, elle rejoue en double. Elle a la passion du tennis. C'est bien, mais bon cela s'arrête là pour moi. J'espère que l'on va la massacrer.»

Mauresmo, ce «demi-homme»

Même s'il excelle dans le jeu de la provocation, il est évident que Yannick Noah nourrit des sentiments particuliers envers Martina Hingis. Ce proche d'Amélie Mauresmo ne peut pas oublier la remarque acerbe de la Suissesse à la veille de la finale 1999 de l'Open d'Australie. Elle avait qualifié la Française de «demi-homme». Le récent coming-out d'Amélie Mauresmo l'avait conduit à formuler cette malheureuse remarque.

Les propos du capitaine tricolore, même s'ils ont peut-être été distillés sous le sceau de l'humour, donnent un nouveau relief à ce Suisse - France. Si le double de dimanche doit être décisif, la lutte à distance impitoyable entre le Champion de Roland-Garros 1983 et une Martina Hingis qui brûlera sans doute de lui apporter sur le court la plus cinglante des réponses vaudra le détour.

Ce n'est pas la première fois que le terme «massacre» surgit dans le cadre d'un Suisse - France. En 1992 à Nîmes, Marc Rosset avait, lui aussi devant le micro des radios, formulé aux supporters suisses une promesse qu'il devait tenir le lendemain: «massacrer» Thierry Champion en simple le vendredi d'une rencontre gagnée 3-1 par la Suisse. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2017, 16h04

Articles en relation

Yannick Noah: «On a bossé sur cette équipe de Suisse»

Tennis Le capitaine français s'attendait à retrouver Timea Bacsinszky et Belinda Bencic. Il se confie avant Suisse-France ce week-end. Plus...

Yannick Noah critique Federer et Wawrinka

Tennis Le capitaine français a évoqué indirectement la non-participation des deux stars suisses à la Coupe Davis. Plus...

«On avait pris une belle raclée...»

Tennis Noah n'oubliera jamais son dernier match à ce jour à la tête de l'équipe de France de Fed Cup: une défaite 5-0 à Sion en 1998 devant la Suisse. Plus...

Enchanteur, guide, «sorcier»… Avec Noah, la magie opère

Tennis Redevenu capitaine de Fed Cup, l’ancien joueur affronte la Suisse ce week-end avec «ses» filles. Pour écrire un nouveau chapitre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Angela Merkel lève son opposition au mariage gay, paru le 28 juin
(Image: Bénédicte?) Plus...