Le PSG a pointé dix erreurs d'arbitrage face au Barça

FootballLe club parisien a écrit une lettre à l'UEFA pour déplorer les erreurs de jugement lors de la débâcle à Barcelone.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Paris Saint-Germain a écrit au président de l'UEFA Aleksander Ceferin pour déplorer «un arbitrage défaillant» à Barcelone, lors du fameux 6-1 en Ligue des champions. L'UEFA s'est contentée de confirmer qu'elle avait bien reçu une lettre du club français, sans autre précision.

L'idée de ce courrier «est de pointer une série d'erreurs - dix situations de jeu - où l'arbitrage a influé sur le scenario», a exposé une source proche du dossier. Le PSG a voulu signifier qu'il est «inadmissible que le travail de tout un club puisse être réduit en miettes par des erreurs de jugement», regrettant encore un «arbitrage défaillant qui a porté préjudice au PSG mais a touché aussi directement l'équité qui doit faire la grandeur de cette compétition», a encore ajouté cette source.

«Le PSG a besoin de plus de respect en Europe», avait affirmé samedi devant la presse le coach du Paris SG Unai Emery, parlant ainsi à mots couverts des décisions d'arbitrage au Camp Nou. «Je ne veux pas en dire plus, mais quand on regarde le match, c'est clair», avait ajouté le technicien basque.

Son président Nasser Al-Khelaïfi a été plus direct dans Le Parisien samedi: «On ne peut s'empêcher de penser que l'issue de ce match aurait pu être différente avec un arbitrage plus clairvoyant». «Tout le monde a vu au moins le penalty non sifflé sur Di Maria qui aurait pu nous permettre de revenir à 3-2. Sans oublier qu'il n'y avait pas penalty sur Suarez», avait insisté Nasser Al-Khelaïfi. (ats/nxp)

Créé: 14.03.2017, 21h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Face à la concurrence étrangère et la chute des prix de l'électricité, l'industrie hydroélectrique suisse est à la peine. La question de son soutien sera au menu du Conseil national la semaine prochaine
(Image: Bénédicte) Plus...