Le BBC Lausanne rate son retour dans la cour des grands

BasketballGagnés par l’émotion, les Vaudois ont fait pâle figure en défense.

Les Lausannois n'ont pas été convaincants face à l'équipe bâloise.

Les Lausannois n'ont pas été convaincants face à l'équipe bâloise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Six ans après avoir quitté la Ligue Nationale A pour la première ligue (relégation administrative), le BBC Lausanne était de retour aux affaires. Il faut malheureusement parler d’un premier rendez-vous manqué. Particulièrement friables en défense, les protégés de Randoald Dessarzin n’ont jamais réussi à tenir tête à une formation rhénane qui ne représentait pourtant pas un pari insurmontable. L’absence sur blessure (fracture de fatigue) de l’Américain Rodger Woods n’a rien arrangé, mais les Lausannois auraient tort de se cacher derrière ce faux-fuyant.

Badara Top (10 points) ne mâchait pas ses paroles à l’issue de la partie. «Défensivement, nous n’avons pas eu beaucoup de bonnes séquences, souffle l’intérieur lausannois. Nous avons manqué d’énergie et de confiance les uns envers les autres. Nous étions peut-être trop nerveux. C’est frustrant, car même en jouant aussi mal, on est restés longtemps au contact des Bâlois. »

Menés de 7 points à la 30e (48-55), les joueurs du BBC Lausanne ont vu le match leur filer irrémédiablement entre les doigts lors du quatrième quart. Les trois paniers primés que Joël Fuchs (4 sur 9 au total) leur a infligés en l’espace de quelques minutes ont pesé très lourd dans la balance. La preuve aussi que la différence entre les deux équipes s’est notamment faite au niveau des joueurs suisses.

« Le constat est un peu réducteur, analyse Randoald Dessarzin. En même temps, on ne peut pas nier que Fuchs est l’un des meilleurs 2 (ndlr : arrière) de la Ligue A. Cela fait 9 ans qu’il joue pour les Starwings. Il arrive à maturité. Pour expliquer cette défaite, je préfère invoquer la mauvaise gestion de mes meneurs ou le fait que nous n’avons pas défendu de manière assez agressive. »

Trop plein d'émotion

L’entraîneur du BBC Lausanne s’est encore dit très déçu par ce premier revers. « Je sais ce que l’on est capable de produire, souligne-t- il. On en a tout simplement été incapables face aux Starwings. Il y avait trop d’arrière-pensées dans la tête de beaucoup de mes joueurs, trop d’hésitations. En première mi-temps, c’est le rebond qui nous a desservi, par la suite, ce sont les balles perdues (9 sur 12). On ne pouvait pas mieux se tirer une balle dans le pied. Je pense aussi qu’un certain nombre de joueurs ont été gagnés par l’émotion. Je l’ai vu tout se suite. »

Le BBC Lausanne tient néanmoins son go-to player, soit le joueur à qui l’on confie les clés de l’équipe. Bien qu’il ait encore à progresser sur le plan défensif, l’Américain Karl Cochran (17 points), 24 ans, a fait étalage de tout son talent face aux Bâlois. Cela dit, le joueur le plus en vue oeuvrait bel et bien dans l’autre camp au cours de cette partie. MVP du dernier championnat de Mongolie, l’Américain Chris Jones, 23 ans, a survolé les débats par son calme, son adresse (25 points) et la justesse de ses choix. « Ce n’est que ma deuxième saison hors des Etats-Unis, a-t- il précisé. C’est l’équipe qu’il faut féliciter avant tout. » Taratata ! (24 heures)

Créé: 15.10.2016, 22h10

Infobox

Lausanne - Starwings Bâle 64-73
(17-18 18-19 13-18 16-18)

Vallée de la Jeunesse. 300 spectateurs.
Arbitres : MM. Marmy, Mazzoni et De Martis.

Lausanne : Top (10 pts), Wilson (18), Pythoud (8), Cochran (17), Swannegan; Bozovic (4), Frederic (7), Solioz, Engondo. Lausanne 46,2% à 2 pts, 30% à 3 pts.

Starwings ; Fuchs (16), Hermann (3), Brown (8), Jones (25), Vinson (10); Schoo (6), Verga (5), Sager. Bâle 65,7% à 2 pts, 33,3% à 3 pts.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Swiss veut la retraite des pilotes à 62?ans
(Image: Bénédicte) Plus...