Djemba-Djemba marque mais la foule n’était pas là

FootballL’ancien joueur de Manchester United a joué et perdu avec Vallorbe-Ballaigues, en 2e ligue inter.

Eric Djemba-Djemba y est allé d’un but et de quelques beaux gestes lors de sa première sortie avec Vallorbe-Ballaigues.

Eric Djemba-Djemba y est allé d’un but et de quelques beaux gestes lors de sa première sortie avec Vallorbe-Ballaigues. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’histoire est jolie: quand Eric Djemba-Djemba et Jacques Etondé étaient gosses, au Cameroun, c’est le football qui avait engendré et nourri leur amitié. Ils sont toujours restés potes, et près de trois décennies plus tard, les deux gars de 35 ans se sont retrouvés hier, encore par amitié, à porter ensemble le maillot du FC Vallorbe-Ballaigues pour le premier match de championnat de deuxième ligue inter de l’année, contre le FC Portalban-Gletterens.

Les médias et journaux avaient usé des mêmes superlatifs, ces derniers temps, pour annoncer le match et décrire l’engouement qu’il semblait provoquer. Il faut dire que Djemba-Djemba a une belle carrière derrière lui, bâtie en des lieux renommés du football européen, et notamment à Manchester, où il a disputé trente-neuf matches avec United. Plus que respectable, admirable même, mais était-ce suffisant pour créer des bouchons et des files d’attente aux alentours du stade des Prés-sous-Ville, hier à Vallorbe? A notre époque où les stars en pleine activité sont «dans la télé» deux ou trois fois par semaine et jouent tout au sommet de l’élite, un joueur au seuil de sa retraite peut-il créer davantage qu’une forte curiosité?

Quelques minutes avant le début du match, les dernières incertitudes étaient levées, et le président du club, Jean-Philippe Cretin, sans amertume mais avec lucidité, constatait l’évidence: «Je crois qu’il n’y aura pas beaucoup plus de monde que d’habitude. On ne savait pas trop sur quel pied danser, on a installé un stand à boissons et à saucisses supplémentaire, au cas où, mais…»

Bonne impression

Mais tant pis. Devant 300 spectateurs, il y a quand même eu un match très animé, finalement remporté par Portalban-Gletterens 3-1. Et même si son équipe a perdu, Eric Djemba-Djemba – encore juste physiquement – a fait impression et séduit les connaisseurs par son aisance technique et sa vision du jeu. En quelques gestes, quelques passes précises données dans le bon timing, avec cette façon de voir le jeu avant les autres, le numéro 19 du Val-Bal a rappelé de quelle altitude il venait.

Et puis, Eric Djemba-Djemba a inscrit un but, en fin renard, après un quart d’heure, avec un bonheur évident et communicatif, rappelant qu’un but est un but, qu’il soit marqué dans un grand match ou un match minuscule, et qu’il a sur tous les terrains le goût de l’unique et de l’éphémère à saisir.

Comme beaucoup de joueurs du Val-Bal, Djemba-Djemba travaille chez l’un des sponsors du club. «Nous n’aurions pas les moyens de payer les joueurs. Mais nous avons une caisse du club: nous y versons 250 francs par point gagné, et les joueurs se partagent tout en fin de saison. Ils ont pu récemment aller en voyage à Alicante grâce à ce système.»

A la fin du match, Eric Djemba-Djemba était en rogne contre l’arbitre, coupable selon lui de n’avoir pas sifflé un penalty qui aurait changé les choses. Mais il a vite retrouvé le sourire en montrant ses chaussures: «Ce sont celles de Jacques Etondé. Et lui, il a joué avec les miennes!» L’amitié. Tiens, un autre joueur de haut talent était hier sur le terrain, avec les visiteurs: Manu Bühler, 33 ans. Quel plaisir de contempler l’aisance technique, le toucher de balle, la légèreté de l’ancien Xamaxien et Sédunois, malgré une blessure aux côtes qui le fait fortement souffrir.

Et puis, ça ne s’invente pas: le maillot dédicacé par Djemba-Djemba a été gagné par le président du club… qui l’a immédiatement remis en jeu! (24 heures)

Créé: 20.03.2017, 07h35

Articles en relation

Djemba-Djemba signe à Vallorbe-Ballaigues

L'histoire du jour L'international camerounais jouera en 2e ligue inter au printemps prochain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...