Anthony Favre retrouve Baulmes et la victoire

FootballArrivé au Mont cet hiver, le gardien vaudois a disputé son premier match à domicile au Stade Sous-Ville de Baulmes où il évoluait jusqu’en 2006.

Anthony Favre, ici sous les couleurs du Lausanne-Sport en 2013, a retrouvé le terrain de son ancien club.

Anthony Favre, ici sous les couleurs du Lausanne-Sport en 2013, a retrouvé le terrain de son ancien club. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Honnêtement, je ne pensais pas revenir jouer à Baulmes un jour.» Anthony Favre savourait son retour victorieux au pied du Jura vaudois. «Cela fait bizarre de revenir ici après tout ce temps, reconnaissait-il. Mais, c’était très sympa surtout avec la victoire au bout.»

Le Baulmes des copains

Le portier de Saint-Barthélémy était arrivé au club baulméran juste après la promotion de 2004 en Challenge League. Il en avait gardé la cage durant deux saisons avant de rejoindre Lausanne-Sport. «C’était le FC Baulmes des copains, se remémore-t-il avec plaisir. On était que des gars de la région à évoluer en Challenge League avec Alex Geijo, Sacha Margairaz ou Frédéric Gilardi. L’ambiance était géniale. Je retrouve un peu cette atmosphère avec Le Mont. C’est aussi un groupe de potes avec un club qui est organisé comme Baulmes à l’époque. Je m’y sens bien et c’est beau de finir ma carrière comme ça.»

A Baulmes, Anthony Favre ne reconnaissait plus grand-chose. Il faut dire que le stade Sous-Ville a bien changé depuis, avec l’inauguration d’un nouvel écrin en 2007. «L’atmosphère est un peu différente, reconnaissait-il. A l’époque, on était plus proche du football des talus. Maintenant, c’est un stade qui mérite d’être en Challenge League.»

Sessolo décisif

Dans une partie globalement maîtrisée par Le Mont, le Vaudois n’est pas passé loin d’un deuxième blanchissage en autant de matches. Jusqu’à une frappe contrée de Marzouk (82e). «Je ne vois pas le tir partir puis la balle est déviée devant moi, expliquait-il. Je patauge un peu dans la boue sur la ligne de but. C’est dommage mais le plus important, c’est que nous ayons tenu bon.»

Le Mont avait déjà fait le plus dur grâce à deux éclairs d’Helios Sessolo. Le milieu de terrain avait ouvert le score juste avant la pause (43e) avant de servir Mobulu pour le 2-0 (68e). Grâce à ce succès, les Montains prennent leurs distances avec la zone dangereuse. (24 heures)

Créé: 13.02.2017, 07h16

Le Mont – Chiasso 2-1 (1-0)

Stade Sous-Ville, Baulmes.
600 spectateurs.

Arbitre: M. Tschudi.

Buts: 43e Sessolo 1-0, 68e Mobulu 2-0, 82e Marzouk 2-1.

Le Mont: Favre; Epitaux, Rogulj, Tall, Titie; Nduomo; Mobulu (73e Cabral), Zambrella, Sessolo, Marazzi (90e Simonyan); Cortelezzi (79e Bengondo).

Chiasso: Bellante; Urtic (79e Inters), Ivic, Cinquini, Belometti; Simic, Palma (70e Abedini), Carte Said, Padula (67e Ramadani); Marzouk, Mujic.

Avertissements: 26e Palma,30e Epitaux, 55e Ndzomo, 58e Ivic.

Coups de coin: 6-2 (4-1).

Notes: Le Mont sans Kostadinovic, Feuillassier, Krasniqi (blessés), Stoller, Pimenta ni Roux (pas convoqués). Chiasso sans Guatelli, Regazzoni ni Delli Carri (blessés).

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert d'Ariana Grande, délibérément visé par l'attaque, selon la première ministre Theresa May. La plus jeune victime s'appelait Saffie Rose Roussos. Elle avait 8?ans.
(Image: Bénédicte) Plus...